Au plus près de la Terre, Mars nous dévoile Olympus Mons

En passant au plus près de nous aujourd’hui, la planète Mars nous offre le rare privilège d’admirer le plus grand volcan du Système solaire, Olympus Mons.

Performance photographique :

L’image réalisée hier par l’astronome amateur australien Anthony Wesley est tout simplement stupéfiante. Prise au moment où la Planète rouge est à sa plus courte distance de la Terre, elle révèle un luxe incroyable de détails. Mais c’est surtout la présence d’Olympus Mons, le plus grand volcan du Système solaire, qui retiendra toute notre attention.

Avec la qualité du matériel dont ils disposent, les astronomes amateurs peuvent désormais l’immortaliser. Après Syrtis Major, voici donc Olympus Mons.

Un géant sur Mars :

Le mont Olympe domine de plus de 22 kilomètres les plaines martiennes environnantes. Posé sur la France, il tiendrait à peine tant sa base est large. C’est un volcan bouclier comme on en observe à Hawaï qui s’est formé il y a près de 4 milliards d’années suite à une série d’émissions de laves basaltiques très fluides.

Comparaison de la superficie d’Olympus Mons avec celle de la France.

Au XIXe siècle l’astronome italien Giovanni Schiaparelli fut le premier à observer dans son télescope un point blanc à l’emplacement de cette formation. Ce point lumineux correspond à des nuages qui se forment régulièrement autour de son sommet.

Le volcan Olympus Mons. © NASA/MOLA Science Team/ O. de Goursac, Adrian Lark
Aventure pour alpiniste aguerri :

Si l’envie vous prenait de gravir ce volcan géant, il vous faudrait d’abord escalader sa base : des falaises d’une hauteur comprise entre 2 et 6 kilomètres ! Les géologues pensent qu’un formidable soulèvement tectonique est à l’origine de cet escarpement. Ensuite la pente qui vous conduirait au sommet est assez régulière (entre 5 et 10° d’inclinaison). Tout en haut vous arriveriez dans une immense caldeira (en réalité un enchevêtrement de cinq caldeiras) de 60 par 80 kilomètres.

Cinq caldeiras imbriquées sont visibles au sommet de Olympus Mons. © ESA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *