La Chine construit le plus grand planétarium du monde

En Chine la ville de Shanghai accueillera le plus grand planétarium du monde (38.000 m²) dont l’ouverture est prévue en 2021.

La Chine possédera bientôt son second planétarium après celui de Pékin construit en 1957. Il se trouvera à Shanghai, la plus grande ville du pays avec plus de 20 millions d’habitants. Autant dire que le ciel nocturne de cette mégapole ne montre aucune étoile, tant la pollution lumineuse y est importante. Ce futur planétarium, une succursale du Musée des sciences et de la technologie, est en construction dans la ville nouvelle de Lingang (district de Pudong) à 90 kilomètres au sud-est du centre de Shanghai et cet édifice sera le plus grand du monde quand il entrera en service en 2021.

Maquette du futur planétarium géant de Shanghai. © Ennead

C’est le cabinet d’architecture américain Ennead qui a imaginé ce nouveau lieu de culture scientifique dont la construction s’appuie uniquement sur une maquette numérique 3D.

Conçu selon une ellipse symbolisant le mouvement de notre planète sur son orbite, le bâtiment sera parcouru par une galerie qui s’enroulera autour de trois espaces circulaires : l’Oculus, la Sphère et le Dôme inversé qui représentent la Terre, le Soleil et la Lune.

La vidéo ci-dessus nous permet de découvrir ce futur planétarium à travers une visite virtuelle. L’Oculus (2 min 40), sorte de puits de lumière, fonctionnera à la manière d’un cadran solaire et indiquera la date et l’heure : le visiteur y fera étape avant d’entrer dans le bâtiment. La galerie (où seront présentées différentes expositions) le conduira ensuite jusqu’à la Sphère (4 min) où de savants jeux de lumière dessineront au sol un anneau lumineux qui sera complet le jour du solstice d’été.

Notre visiteur poursuivra son périple en s’élevant peu à peu pour déboucher dans le Dôme inversé (6 min 10), immense amphithéâtre ouvert sur le ciel étoilé : sa paroi extérieure sera dressée de façon à masquer toutes les constructions urbaines alentours. Un observatoire avec coupole (8 min) et plusieurs espaces dédiés accueilleront télescopes et observateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *