Google Lunar X PRIZE : qui roulera sur la Lune fin 2017 ?

Il reste quelques équipes en lice pour le Google Lunar X PRIZE, une compétition destinée à envoyer un véhicule sur la Lune et à le faire rouler.

C’est un incroyable défi lancé en 2007 : et si on retournait sur la Lune pour y rouler, comme le fit en décembre 1972 le rover d’Apollo 17, la dernière mission humaine sur notre satellite naturel ? À l’époque le commandant Eugene Cernan et le copilote du module lunaire Harrison H. Schmitt avaient parcouru 36 kilomètres au cours de 3 sorties extravéhiculaires dans la vallée Taurus-Littrow, collectant au passage 110 kg de roches lunaires.

lunar_rover

L’acte de naissance de Google Lunar X PRIZE (voir leur site) a été publié le 13 septembre 2007 à Santa Monica en Californie :

 » La fondation X PRIZE et Google Inc. ont annoncé aujourd’hui le lancement du concours Google Lunar X PRIZE, une course d’engins robotisés vers la Lune dont les gagnants remporteront le prix extraordinaire de 30 millions de dollars américains. Des entreprises privées du monde entier participeront à cette compétition dont l’objectif est de faire atterrir sur la Lune, avec pour seuls moyens des fonds privés, un rover robotisé capable de mener à bien plusieurs missions, notamment effectuer un parcours d’au moins 500 mètres à la surface de la Lune, et envoyer des vidéos, des images et des données vers la Terre.  »

À ce jour l’équipe allemande Part-Time Scientists, associée au constructeur Audi (image et vidéo de cet article), vient de rejoindre le petit cercle des équipes ayant obtenu un contrat de lancement pour leur véhicule lunaire : les israéliens de SpaceIL, les américains de Moon Express, les indiens de Team Indus, les japonais de Hakuto ainsi que l’équipe internationale de Synergy Moon. Si tout va bien l’une de ces équipes fera rouler son rover sur la Lune fin 2017 ou début 2018.

Le prix de 30 millions de dollars se décomposera ainsi : 20 millions pour le premier qui réussira à alunir et à rouler sur au moins 500 mètres, 5 millions pour le second avec encore 5 millions de bonus s’il parvient à rejoindre le site de la mission Apollo 11 …ou à trouver de la glace lunaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *