27 août : Vénus et Jupiter ont rendez-vous au crépuscule

Ce soir le ciel nous offre un nouveau rendez-vous planétaire à repérer dans les lueurs du Soleil couchant, un baiser entre Vénus et Jupiter.

Souvenez-vous : il y a un peu plus d’un an, le 30 juin 2015 exactement, les planètes Vénus et Jupiter passaient à 22 minutes d’arc l’une de l’autre au crépuscule, une distance inférieure au diamètre apparent de la Pleine Lune. Un spectacle que les astrophotographes avaient immortalisé aux quatre coins du monde (voir les plus belles images du rapprochement Jupiter-Vénus) pendant que je faisais de même depuis la cour du domaine de la Romanée-Conti à Vosne-Romanée (entre Dijon et Nuits-Saint-Georges), au pied d’une statue.

jupiter_venus

Ce soir les deux planètes les plus brillantes du Système solaire se donnent à nouveau rendez-vous au crépuscule (simulation sur l’image ci-dessus) mais cette fois-ci beaucoup plus bas sur l’horizon ce qui compliquera un peu leur repérage.

Commencez à rechercher Vénus, la plus lumineuse des deux (magnitude -3,7) au-dessus de l’horizon OUEST environ 30 minutes après que le Soleil se soit couché. Jupiter étant huit fois moins brillante, une paire de jumelles vous permettra de retrouver cette planète collée à Vénus (les deux astres seront espacés d’environ 0.1 degré apparent, un écart presque trois fois plus faible qu’en juin 2015).

Si votre ciel est pur et votre horizon bien dégagé, vous pourrez suivre aisément la lente descente des deux planètes vers l’OUEST. Le ciel s’assombrissant, Jupiter deviendra alors visible à l’œil nu à côté de Vénus. Rappelons qu’il s’agit d’un rapprochement apparent, Jupiter étant presque quatre fois plus éloignée de nous que ne l’est Vénus (955 millions de km contre 230 millions).

Dans les semaines qui viennent Vénus va lentement s’éloigner de l’horizon et devenir de plus en plus spectaculaire dans le ciel du soir. Quant à Jupiter elle devient inobservable (elle est en conjonction avec le Soleil le 26 septembre) avant de prendre place dans le ciel du matin à partir du mois d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *