Mars et Neptune se rencontrent dans le Verseau

Les astronomes étaient mobilisés le Jour de l’An à l’occasion du rapprochement apparent entre les planètes Mars et Neptune dans la constellation du Verseau.

L’année 2017 a démarré rapidement pour les amoureux des spectacles célestes. La première soirée du mois de janvier était en effet l’occasion de repérer la très discrète Neptune (la dernière planète du Système solaire est de magnitude 8, donc invisible à l’œil nu) à seulement quelques minutes d’arc de la Planète rouge. Le rendez-vous avait lieu dans le Verseau, une constellation dans laquelle Neptune est installée depuis janvier 2011 et qu’elle quittera en mai 2022.

mars_neptune

C’est l’astrophotographe Kevin R. Witman qui a photographié cette étonnante conjonction depuis Cochranville (une localité américaine située dans le comté de Chester, en Pennsylvanie) à l’aide d’une lunette astronomique de 80 mm de diamètre.

Outre son aspect esthétique, cette image est riche en informations. On y remarque d’abord la couleur des planètes : Neptune est un petit disque vert-bleu produit par la présence de méthane dans l’atmosphère de cette géante gazeuse (un peu moins de 50.000 km de diamètre équatorial) qui fut découverte le 23 septembre 1846 par l’astronome allemand Johann Gottfried Galle (ce dernier s’appuyant sur les calculs réalisés par Urbain Le Verrier qui deviendra quelques années plus tard directeur de l’Observatoire de Paris). Quant à Mars elle doit sa couleur orange à l’abondance d’oxyde de fer à sa surface, une teinte qui lui vaut le surnom de Planète rouge et qui en a fait le dieu de la guerre dans la mythologie romaine (allusion lointaine à la couleur du sang).

Autre information révélée par cette image : la différence d’éclat entre les deux planètes. Mars (distante de 1,67 Unité Astronomique) est de magnitude 1 alors que Neptune (qui vogue à plus de 30,51 UA) est de magnitude 8, soit 610 fois moins lumineuse environ.

Si vous avez raté ce rendez-vous planétaire, sachez que le 12 janvier en soirée ce sera au tour de Vénus de s’approcher à seulement 0,4° apparent de Neptune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *