La planète Mars au plus près de la Terre

Cette fin de mois de mai est la meilleure période pour observer la planète Mars qui est au plus près de la Terre (75,3 millions de km) le 30 mai.

C’est tous les 780 jours en moyenne que se produit l’opposition de la planète Mars (le 22 mai cette année, 8 jours avant sa plus courte distance à la Terre). La Planète rouge (une couleur caractéristique produite par la présence d’oxyde de fer -de la rouille- dans le sol martien) est alors observable toute la nuit (vue de la Terre elle est à l’opposé du Soleil) et c’est donc le moment idéal pour pointer lunettes et télescopes dans sa direction.

En vidéo : 10 ans d’images sublimes de la planète rouge prises par Mars Reconnaissance Orbiter 

Pourtant toutes les oppositions martiennes ne se ressemblent pas, la distance Terre-Mars à ce moment variant de 56 à 101 millions de km (voir le dessin de G. Javaux). Cette année un peu plus de 75 millions de km sépareront les deux astres, ce qui donnera au disque martien un diamètre apparent de 18,6 secondes d’arc.

mars3

Outre la distance Terre-Mars, les observateurs doivent tenir compte de la déclinaison de la planète dans le ciel. En 2016 Mars se trouve dans la constellation du Scorpion ce qui signifie qu’elle est basse sur l’horizon depuis la France ; les images seront donc soumises à une forte turbulence.

Un problème que ne connaît pas Serge Vieillard : cet astrodessinateur talentueux, auteur du dessin ci-dessous, observe avec un télescope de 400 mm de diamètre depuis La Foa, une commune française située en Nouvelle-Calédonie par 22° de latitude sud.

mars

À l’œil nu vous n’aurez pas trop de difficulté pour repérer Mars comme un point orangé brillant de magnitude -2, pas très loin d’un astre un peu moins brillant mais également rougeâtre, l’étoile Antarès (voir la carte ci-dessous). Si vous avez accès à un télescope assez puissant (au moins 200 mm de diamètre) vous pourrez observer quelques grandes formations martiennes sombres comme par exemple Syrtis Major et d’autres plus claires comme le bassin Hellas, régulièrement balayé par des tempêtes. Un point brillant attirera votre attention : il s’agit de la calotte polaire boréale qui a déjà bien diminué de taille puisque c’est l’été dans l’hémisphère nord martien depuis le mois de janvier.

carte

Sachez enfin que la Planète rouge passera la nuit du samedi 21 au dimanche 22 mai aux côtés de la Pleine Lune des fleurs, un spectacle à ne pas manquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *