J-4 : ce soir le Soleil se lève sur le site d’Apollo 11

Une simple lunette astronomique ou un petit télescope permettent de merveilleuses observations lunaires. Partons à la découverte du site d’Apollo 11.

Cinquante ans déjà :

Dans cette douzième chronique dédiée aux paysages lunaires à explorer, je vous propose de découvrir le site emblématique de la mission Apollo 11. Ce fut la première à avoir déposé des hommes sur la Lune en juillet 1969, mission dont nous fêtons cette année le cinquantenaire (On The Moon Again). Le site d’alunissage se situe sur la bordure OUEST de la Mer de la Tranquillité (Mare Tranquillitatis).

Vous observerez cette zone avec un éclairage rasant (à proximité du terminateur, limite entre la partie éclairée et celle plongée dans l’ombre) aux 6ème et 20ème jours de la lunaison. Armez-vous d’une paire de jumelles bien calée ou mieux encore d’une longue-vue, d’une lunette astronomique ou d’un petit télescope qui en révéleront toute la richesse.

Une plaine de lave :

Alain Brodin est l’auteur de l’image ci-dessous qui va nous servir de guide pour découvrir cette région lunaire. La Mer de la Tranquillité correspond à un bassin d’impact. Il s’est formé dans la prime jeunesse de la Lune il y a plus de 4 milliards d’années et a ensuite été comblé par de la lave. Cette vaste plaine basaltique a une superficie de 420.000 km² comparable à la Mer Noire.

Vous pouvez commencer par chercher le cirque Delambre (52 kilomètres de diamètre) pour localiser le site d’Apollo 11 . Dirigez-vous ensuite à l’EST le long d’une péninsule assez déchiquetée à l’image du cratère Hypatia. Arrêtez-vous sur le petit cratère Moltke (6,5 kilomètres de diamètre), qui a la particularité d’être entouré d’un dépôt légèrement plus clair. C’est le seul relief qui permet de localiser la zone où s’est posé le module Eagle le 21 juillet 1969.

3 cratères pour 3 astronautes :

Je vous invite, si vous en avez l’occasion, à observer cette zone dans un puissant télescope une nuit où la turbulence atmosphérique est faible. Vous pourrez découvrir les minuscules cratères (moins de 5 kilomètres de diamètre) Aldrin, Collins et Armstrong nommés en l’honneur des trois astronautes de cette célèbre mission. Sachez enfin qu’à quelques kilomètres de là se trouvent deux vaisseaux américains, l’orbiteur Ranger 8 (qui s’y est écrasé en 1965) et la sonde Surveyor 5 (1967).

À revoir :

Les paysages lunaires déjà explorés sont :

PS : sur les images de cet article la Lune est orientée telle qu’elle apparaît à l’œil nu. C’est aussi le cas si vous observez dans une paire de jumelles ou une longue-vue terrestre. Dans une lunette ou un télescope les images sont renversées.

2 réflexions sur “ J-4 : ce soir le Soleil se lève sur le site d’Apollo 11 ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *