Pétroglyphes sous les étoiles dans le désert d’Atacama

Dans le désert d’Atacama, au Chili, coexistent les instruments très sophistiqués de l’Observatoire Européen Austral (ESO) et des pétroglyphes très anciens.

Des télescopes dans le désert :

Perchés dans les Andes chiliennes, les télescopes de l’ESO sont parmi les plus performants au monde. Là-bas la Voie lactée resplendit comme nulle part ailleurs sous un ciel exempt de toute pollution lumineuse. Seul l’airglow peut atténuer l’éclat des étoiles. Les astronomes disposent d’instruments gigantesques pour sonder l’Univers dans toutes les longueurs d’ondes (VLT, ALMA et bien d’autres…).

Le Very Large Telescope se compose de 4 télescopes de 8,2 mètres de diamètre. © ESO

Ce concentré de technologie ne doit pas nous faire oublier l’histoire du désert d’Atacama, cette terre qui de prime abord semble bien hostile à la vie.

Une occupation humaine très ancienne :

Malgré une aridité extrême (à certains endroits il tombe moins d’un millimètre de pluie par an !), des pétroglyphes témoignent de la présence de l’homme dans cette région depuis des milliers d’années. Il est d’ailleurs fort probable que la région a connu un climat plus doux par le passé avec des précipitations plus fréquentes et des îlots de végétation.

petroglyphe
Pétroglyphes sous les étoiles dans le désert d’Atacama. © Babak Tafreshi

Les pétroglyphes sont des dessins symboliques gravés sur la pierre par incision, frottement ou pulvérisation. Cet art rupestre, que l’on trouve sur toute la planète, a servi aux hommes à communiquer principalement au néolithique, avant l’apparition de l’écriture. Sur les rochers du désert d’Atacama, les pétroglyphes représentent souvent des hommes aux côtés de camélidés sauvages comme les lamas. Les peuples nomades de cette région du Chili devaient suivre ces animaux habitués aux climat sec et inhospitalier pour trouver des oasis où ils se sédentarisaient.

L’image ci-dessus montre une rotation apparente des étoiles au-dessus de ces pétroglyphes. Cette photographie est l’œuvre de Babak Tafreshi, fondateur de TWAN (The World at Night), auteur de très belles images (comme les pénitents de glace sous les étoiles dans le désert d’Atacama) et de vidéos du ciel étoilé (en vidéo : le Kilimanjaro sous les étoiles).

À savoir :

Selon les ethnologues plusieurs peuples ont occupé le désert d’Atacama dans le passé : El Molle au VIIIème siècle de notre ère, Las Ánimas du IXème au XIIIème siècle et Diaguita du XIIIème siècle jusqu’à la moitié du XVème siècle. Puis ce fut l’arrivée des Incas qui se mélangèrent avec le peuple Diaguita. Cette cohabitation dura jusqu’à la conquête espagnole vers 1530 qui mit fin à l’occupation indigène de l’Atacama.

6 réflexions sur “ Pétroglyphes sous les étoiles dans le désert d’Atacama ”

  1. Regardez il existe beaucoup de géoglyphes très étranges aussi dans le désert d’Atacama, regardez la vidéo youtube à ce sujet , intitulée: « The mystery of Atacama desert ‘s geoglyphs / Le mystere des geoglyphes du desert d’ Atacama »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *