Le VLT, un observatoire au cœur du désert d’Atacama

Dans le désert d’Atacama l’isolement du Very Large Telescope, l’un des observatoires les plus performants au monde, est saisissant vu du ciel.

Installé dans le désert chilien de l’Atacama au sommet du Cerro Paranal depuis plusieurs décennies, l’Observatoire européen austral (ESO) est constitué de nombreux instruments astronomiques parmi les plus puissants du monde qui opèrent sous l’un des ciels les plus purs de la planète.

atacama

Les 4 télescopes qui composent le VLT sont les plus réputés. Ils sont équipés de miroirs primaires de 8,2 mètres de diamètre.

Chacun de ces télescopes peut travailler seul, mais on peut aussi les associer à 4 autres télescopes plus petits (1,8 mètre) et mobiles (ils circulent sur des rails) de façon à former un interféromètre géant, le VLTI, capable d’offrir des vues de l’Univers 25 fois plus précises qu’avec un seul des télescopes.

L’ESO propose régulièrement sur son site des images de ses observatoires au Chili, que ce soit au Paranal ou à la Silla. Mais ces images, diurnes ou nocturnes, sont toutes prises depuis le sol. Cette fois-ci c’est une image aérienne réalisée par l’ambassadeur de l’ESO Gerhard Hüdepohl qui nous permet de découvrir le VLT au sommet du Cerro Paranal peu avant que le Soleil ne se couche, révélant l’Observatoire européen austral en plein désert. On découvre également à l’arrière-plan à gauche le site du télescope Vista et à droite le centre qui accueille et héberge le personnel de l’observatoire.

c’est non loin du Very Large Telescope que l’ESO a entrepris de construire l’European Extremely Large Telescope (E-ELT), un télescope géant de 39 m de diamètre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *