Le télescope Vista rend la nébuleuse Trifide transparente

Les amoureux du ciel nocturne auront bien du mal à reconnaître sur cette image la célèbre nébuleuse Trifide, numéro 20 dans le catalogue des objets nébuleux réalisé par l’astronome français Charles Messier à la fin du dix-huitième siècle.

messier20-vista

La nébuleuse Messier 20 est pourtant bien présente (nuage bleuté légèrement sur la droite) sur ce cliché que nous propose l’ESO (European Southern Observatory). Si elle ne ressemble pas du tout aux images que nous connaissons d’elle, c’est tout simplement parce qu’elle a été réalisée dans l’infrarouge par le télescope Vista (Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy).

Située dans la constellation du Sagittaire à un peu plus de 5 000 années-lumière de nous, la nébuleuse Trifide se présente visuellement comme un nuage de poussière illuminé par de jeunes étoiles et découpé en trois parties distinctes par des chenaux sombres. Grâce au télescope Vista (dont le miroir principal a un diamètre de 4,1 mètres) il est possible de « traverser » cette poussière et de voir ce qu’il y a derrière.

D’une certaine façon Vista rend la nébuleuse Trifide transparente, ce qui a donné aux astronomes l’occasion de faire une découverte : très loin derrière Messier 20, de l’autre côté du bulbe central de la Voie lactée, ils ont déniché deux étoiles variables de la famille des céphéides, les premières dans cette partie de notre Galaxie.

2 réflexions sur “ Le télescope Vista rend la nébuleuse Trifide transparente ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *