Une éclipse solaire vue de l’espace

L’observatoire solaire SDO (Solar Dynamics Observatory) a été le seul a pouvoir photographier une éclipse partielle de Soleil le 22 novembre dernier, le phénomène n’étant observable que depuis l’orbite terrestre.

sdo1

L’image ci-dessus, prise dans l’ultraviolet extrême, nous montre le disque noir de la Nouvelle Lune mordant sur le disque solaire où l’on distingue certaines régions très actives.

SDO a été lancé par la NASA en février 2010 pour suivre l’activité du Soleil. L’observation de cette éclipse partielle a permis aux scientifiques de recalibrer les instruments qui équipent la sonde en mesurant la façon dont était diffractée la lumière de certaines régions solaires lorsqu’elles étaient occultées par le limbe lunaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *