Andromède et Pégase

Les constellations d’Andromède et Pégase se lèvent en seconde partie de nuit à cette époque de l’année, à l’est de la Voie lactée.

galax

Pégase, la septième constellation du ciel par la taille, est assez facile à identifier grâce à la forme caractéristique du grand carré de Pégase et s’étend un peu au-delà d’Enif.

La constellation d’Andromède se déploie de part et d’autre de l’axe Almak-Sirrah ; elle compte peu d’étoiles brillantes mais recèle l’un des objets visibles à l’œil nu le plus lointain, la galaxie d’Andromède, Messier 31. Cette galaxie spirale est la plus proche de la Voie lactée (2,55 millions d’années-lumière). Sous un ciel noir, M 31 est visible sans instrument comme une petite tache laiteuse allongée.

Dans la mythologie grecque Andromède était une superbe princesse, fille de Cassiopée et femme de Persée. Pégase est un cheval ailé qui naquit du sang de la gorgone Méduse quand celle-ci fut décapitée par le vaillant Persée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *