Féerie céleste au cours d’une soirée printanière

La soirée du 17 mai a été l’occasion de retrouver le jeune croissant de Lune aux côtés de la brillante planète Vénus. Un moment de sérénité. 

Pour qui sait attendre, le ciel nous offre de temps en temps des instants de grâce ; il faut savoir les savourer à leur juste valeur. Le jeudi 17 mai le ciel s’est dégagé, annonçant comme une belle promesse le rapprochement apparent d’une jeune Lune avec l’éclatante Vénus. La seconde planète du Système solaire est en effet la seule dont l’éclat peut rivaliser avec un petit croissant lunaire, donnant alors aux photographes l’occasion de réussir de beaux clichés.

Encore faut-il que le premier plan terrestre mette la scène en valeur, ce qui fut le cas avec ce cadrage englobant la mairie (à gauche) de la petite commune de Comblanchien en Côte-d’Or. L’image a nécessité une pose de 3 secondes à 400 iso avec un objectif de 75 millimètres de focale ouvert à f/d=4.

Rappelons que les rapprochements entre la Lune et les planètes ne sont qu’apparents : dans la soirée du 17 mai notre satellite naturel se trouvait à moins de 400.000 km de nous et Vénus 500 fois plus loin ! Ce rapprochement apparent n’aura duré que le temps d’une soirée, la Lune se décalant chaque soir vers l’EST, mais on retrouvera un rapprochement à peu près similaire le 16 juin prochain, en début d’une nouvelle lunaison. Le mois dernier c’est le 17 avril que j’avais pu immortaliser le précédent rapprochement entre ces deux astres.

2 réflexions sur “ Féerie céleste au cours d’une soirée printanière ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *