Seis, un sismomètre pour sonder le cœur de la planète Mars

C’est début mai que devrait s’envoler la mission américaine Insight en direction de la planète Mars avec à son bord le sismomètre français Seis.

2018 sera l’année de la Planète rouge : lors de l’opposition très attendue le 27 juillet elle se trouvera à un peu moins de 58 millions de km de la Terre et son disque orangé (une couleur provoquée par l’oxyde de fer présent en grande quantité dans le sol martien) aura un diamètre de 24 sec d’arc et une magnitude de -2,8. Ce sera alors l’astre le plus brillant du ciel nocturne si on fait abstraction de la Lune.

Mais nous aurons un second rendez-vous avec la quatrième planète du Système solaire : fin novembre la station Insight lancée six mois plus tôt par la NASA se posera à la surface. Objectif : écouter battre le cœur de Mars.

Insight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) sera la douzième mission de Discovery, le programme américain imaginé au début des années 1990 qui regroupe des missions peu coûteuses d’exploration robotisée du Système solaire (comme Dawn, Messenger ou encore Mars Express). À la différence du rover Opportunity qui se déplace à la surface de Mars, Insight est un lander, une station fixe destinée à étudier la structure interne de la planète pour y déceler une éventuelle activité géologique.

Pour cela la station sera équipée d’un sismomètre très sensible appelé Seis (Seismic Experiment for Interior Structures) développé en France et qui permettra aux planétologues d’étudier la structure de la croûte, du manteau et du noyau de Mars ainsi que les impacts météoritiques. Explications :

3 réflexions sur “ Seis, un sismomètre pour sonder le cœur de la planète Mars ”

  1. Ça laisse rêveur… J’aime quand ce genre d’expédition est entreprise ! A quand la mise en place du champ magnétique artificiel ? ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *