Séance de lecture au clair de Lune le 23 septembre

Le retour du croissant de Lune dans le ciel du soir a été l’occasion d’organiser une séance de lecture en présence de notre satellite naturel. 

« Cette nuit, je vais grimper à la Lune, m’installer dans le croissant comme dans un hamac et je n’aurai absolument pas besoin de dormir pour rêver ». Cette jolie phrase de Mathias Malzieu, écrivain mais également réalisateur et chanteur du groupe de rock français Dionysos, pourrait servir à illustrer les soirs de jeune Lune. La fine barque lunaire qui vogue dans un ciel couleur océan est propice à la rêverie. C’est alors l’occasion d’imaginer des compositions photographiques en présence de notre satellite naturel.

Vous connaissez sans doute la chasse au croissant de Lune, une image qui avait eu beaucoup de succès il y a quelques années ; voici maintenant la séance de lecture. 

Pour réaliser ce genre de cliché il est nécessaire de disposer de soirées dégagées après la Nouvelle Lune, d’un site avec un premier plan surélevé pour y installer ses accessoires, et d’un modèle patient et compréhensif ! Le photographe placé quelques mètres plus bas n’a plus qu’à mettre dans sa ligne de visée la Lune et le modèle qu’il dirige.

Mais peut-on réellement lire sous la Lune ? Si l’on se fie au nombre de lux (l’unité de mesure de l’éclairement), on se rend compte qu’une telle activité est impossible sans un ciel encore clair : le croissant de Lune produit un éclairement de 0,002 lux (0,5 lux pour la Pleine Lune) alors que l’éclairement préconisé pour un lieu de lecture est de l’ordre de 500 lux. Mais à l’image de Mathias Malzieu, on peut se contenter de rêver sous la Lune avec son livre à la main, notre imagination fera le reste…

Une réflexion sur “ Séance de lecture au clair de Lune le 23 septembre ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *