500 élèves attendus au Congrès scientifique des enfants

La huitième édition du Congrès scientifique des enfants qui se tient le 30 mars a pour thème « vivre dans l’espace » en direct avec Thomas Pesquet.

Réalisé par des enfants d’écoles élémentaires de 9 à 11 ans pour la huitième fois, le Congrès scientifique des enfants coïncide cette année avec les 20 ans de la Cité de l’espace à Toulouse, à l’origine de cette manifestation qu’elle avait lancée en 2009 dans le cadre de l’Année mondiale de l’astronomie. Mais cette huitième édition ne se limitera pas à Toulouse puisqu’elle se déroulera conjointement à Vaulx-en-Velin, Strasbourg et Paris.

Encadrés dans leurs classes depuis plusieurs mois par des doctorants qui leur apprennent les bases de la méthodologie scientifique, près de 500 jeunes élèves vont se retrouver pendant une journée dans la peau de vrais chercheurs. 

Le 30 mars prochain ces scientifiques en herbe devront présenter à tous leurs camarades sous forme de mini-conférences les résultats du travail qu’ils ont mené sur le thème  « vivre dans l’espace », comme le font les chercheurs à l’occasion des congrès qui les réunissent régulièrement. Il auront l’opportunité de voir et d’entendre en direct le spationaute français Thomas Pesquet qui s’adressera à eux depuis la Station spatiale internationale (ISS) dont on peut voir le passage du 4 décembre dans la vidéo ci-dessous.

Cette manifestation intervient quelques jours après la sortie en France du film « Les Figures de l’ombre », l’histoire vraie de trois femmes noires qui ont joué un rôle important dans le programme spatial américain au cours des années 1960.

Le film, coproduit par le chanteur Pharrell Williams, également auteur de la bande originale, nous rappelle comme il était difficile à cette époque d’être une femme (ce que confirme Florence Porcel dans son livre « L’espace sans gravité », tout comme la reconnaissance tardive du travail de la mathématicienne Margaret Hamilton) et d’être noire dans un pays partisan de la ségrégation raciale.

2 réflexions sur “ 500 élèves attendus au Congrès scientifique des enfants ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *