Comment admirer le joli croissant de Vénus à l’aube

Après sa conjonction inférieure avec le Soleil le mois dernier, Vénus est de retour à l’aube sous la forme d’un petit croissant. Explications. 

Tout comme la Lune, la planète Vénus présente des phases ; on peut ainsi la voir en croissant, en quartier ou même gibbeuse. Une simple paire de jumelles ou une longue-vue permettent de faire cette amusante observation. Si vous regardez actuellement l’horizon EST vers 7 heures du matin, vous repairerez facilement la brillante planète (magnitude -4) et un instrument grossissant quelques dizaines de fois vous révélera son croissant d’environ 1 minute d’arc.

Le croissant de Vénus à l’aube du 7 novembre saisi avec un zoom de 1200 mm de focale. Le croissant est en réalité bien plus fin mais la diffusion de la lumière le montre plus épais.

Après avoir étincelé pendant des mois dans le ciel du soir, la seconde planète du Système solaire (que l’on voit ici au-dessus du phare de Sanary-sur-Mer) est revenue dans le ciel du matin.

Elle était en conjonction avec le Soleil le 26 octobre dernier. Il s’agissait d’une conjonction inférieure (la planète se trouvant entre nous et notre étoile) ; si l’orbite de la planète n’était pas inclinée nous aurions droit à un transit de Vénus devant le Soleil à chaque conjonction inférieure comme ce fut le cas les 5 et 6 juin 2012.

Le mouvement relatif de la seconde planète du Système solaire par rapport à la Terre et au Soleil nous permet d’observer des phases sur Vénus, phases que l’astronome Galilée fut le premier à étudier. Lors d’une conjonction inférieure la planète se situe au plus près de la Terre et peut atteindre en théorie un diamètre apparent de 68 secondes d’arc (cette fois le maximum a été de 61.7 secondes d’arc le 26 octobre).

En novembre et décembre (jusqu’au 6 janvier exactement, date du Quartier de Vénus) vous pourrez suivre l’épaississement du croissant dans une petite lunette astronomique (en même temps qu’une diminution du diamètre apparent de la planète qui s’éloigne de nous) mais bien entendu on ne verra pas de détails puisque la surface de cet astre nous est cachée en permanence par des nuages opaques d’acide sulfurique.

2 réflexions sur “ Comment admirer le joli croissant de Vénus à l’aube ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *