Cône d’ombre menaçant sous la Pleine Lune des fraises

Ce 29 mai, il fallait guetter l’apparition de la Pleine Lune des fraises au milieu des gros nuages menaçants annonciateurs d’orages nocturnes.

Chaque Pleine Lune a un nom : celle de cette fin de mois de mai est la sixième en cinq mois (en 2018 le mois de janvier comptait deux Pleines Lunes) et à ce titre porte le nom de Pleine Lune des fraises en hommage aux délicieux fruits rouges que l’on peut cueillir à cette époque dans son jardin. Mais notre satellite naturel prend aussi parfois cette belle teinte à son lever en raison des particules de poussière en suspension dans l’atmosphère qui dispersent le bleu et ne laissent passer vers nous que les teintes orangées. C’est le même phénomène qui se produit au lever ou au coucher du Soleil.

Hier soir il était difficile d’imaginer la teinte de notre satellite naturel à son lever tant les nuages étaient nombreux. Ce n’est que deux heures plus tard que la Pleine Lune a fait une brève apparition.

L’image ci-dessus (2 secondes de pose à 400 iso avec un zoom 18-105 mm) pourrait évoquer le décollage d’une fusée s’il n’y avait la couleur sombre du cône visible sous la Pleine Lune des fraises. Ce sont les nuages qui sont à l’origine de cet éphémère jeu d’ombre et de lumière. Il y a un peu moins d’un an c’est la Pleine Lune de juillet qui s’était elle aussi levée au milieu des orages.

4 réflexions sur “ Cône d’ombre menaçant sous la Pleine Lune des fraises ”

  1. Je ne savais pas que chaque Pleine Lune avait un nom… En tout cas, c’est un magnifique décollage lunaire ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *