Gros plan sur la banquise d’Encelade, satellite de Saturne

La sonde Cassini vient de survoler le pôle nord d’Encelade, ce petit satellite de Saturne recouvert d’une croûte glacée qui pourrait cacher un océan.

Cassini est une sonde américaine qui a commencé à explorer Saturne et sa banlieue en 2004. C’est en janvier 2005 que des images du petit satellite Encelade (500 km de diamètre) prises à contre-jour révélèrent la présence de geysers composés de vapeur d’eau mêlée à de la matière organique et salée. 10 ans après, les planétologues sont arrivés à la conclusion que le satellite Encelade abriterait bien un océan global.

encelade

Après les satellites Hypérion et Dioné, c’est au tour d’Encelade de recevoir une nouvelle fois la visite de la sonde Cassini. Passant à moins de 6000 km du pôle nord d’Encelade, la sonde américaine nous montre la surface de la banquise (dont l’épaisseur est estimée entre 30 et 40 km) parsemée de cratères d’impact et parcourue de profondes crevasses (la résolution de l’image est de 35 m par pixel).

Si cette image est déjà très spectaculaire, le meilleur est à venir : la NASA a prévu de faire passer la sonde Cassini à moins de 50 km au-dessus du pôle sud d’Encelade le 28 octobre prochain, l’objectif annoncé étant de traverser un geyser pour en analyser la composition chimique. On en saura peut-être alors un peu plus sur la nature de l’océan souterrain qui pourrait être pris en sandwich entre le noyau rocheux du satellite et l’épaisse banquise de glace survolée par Cassini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *