Découverte de l’étoile Proxima Centauri il y a un siècle

Proxima Centauri, la plus proche étoile de la Terre, a été découverte il y a 100 ans en Afrique du Sud par l’astronome Robert Innes.

En 1915 l’astronome d’origine écossaise Robert Thorburn Ayton Innes est installé depuis plusieurs années à l’Observatoire de Johannesburg dont il est devenu le directeur.

5 ans plus tôt il a été le premier astronome à observer la comète C/1910 A1, un astre chevelu repéré par un groupe de mineurs qui va atteindre la magnitude -4 au bout de quelques jours et prendra le nom de Grande Comète de janvier 1910 (à ne pas confondre avec la comète de Halley qui deviendra visible 3 mois plus tard).

proxima

Quand il n’observe pas les comètes, Robert Innes se passionne pour les étoiles binaires et particulièrement pour Alpha Centauri, la plus brillante étoile de la constellation australe du Centaure qu’il soupçonne d’avoir un compagnon.

Il en a la preuve en comparant des plaques photographiques réalisées à 5 ans d’intervalle sur lesquelles il observe le léger déplacement d’une faible étoile. Il annonce sa découverte le 12 octobre 1915 dans un papier intitulé « A Faint Star of Large Proper Motion » (une faible étoile avec un grand mouvement propre). Deux ans plus tard il propose de nommer cette modeste étoile Proxima Centauri (immortalisée par le télescope spatial Hubble, image ci-dessus).

On sait aujourd’hui que Proxima Centauri est une naine rouge de magnitude 11 située à 4,22 années-lumière du Système solaire, selon les mesures de parallaxe à haute précision réalisées par le satellite Hipparcos. Bien que cela ne soit pas formellement établi, Proxima Centauri (appelée également Alpha Centauri C) semble faire partie d’un système de 3 étoiles très serrées (avec Alpha Centauri A et Alpha Centauri B).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *