Messier 35 et NGC 2158, deux joyaux dans les Gémeaux

La constellation des Gémeaux recèle deux amas ouverts très proches l’un de l’autre et très photogéniques, Messier 35 et NGC 2158.

Au mois de mai 2015 je vous avais proposé une de mes images montrant Vénus non loin de Messier 35 (à retrouver ici). Ce cliché, pris avec une pose de 5 sec et un simple objectif de 50 mm de focale montrait cet amas d’étoiles comme une toute petite pelote d’épingles. Avec le talent d’un astrophotographe comme Rolf Olsen, cette région du ciel prend un tout autre aspect.

L’image ci-dessus, réalisée le 19 février depuis la Nouvelle-Zélande avec un télescope de 30 cm de diamètre et un total de 2,5 heures de poses cumulées, dévoile la beauté de Messier 35 et d’un voisin plus discret, NGC 2158.

Ces deux amas d’étoiles ouverts sont observables dans la constellation des Gémeaux. Messier 35 est le plus grand : situé dans le coin supérieur gauche de l’image, il se trouve à 2.800 années-lumière de distance et sa magnitude est de 5.2. Il couvre une zone de ciel équivalente à celle de la Pleine Lune et contient environ 2.500 étoiles, la plupart étant de jeunes étoiles bleues comme celles que l’on observe dans l’amas des Pléiades (l’âge de l’amas M 35 est estimé à 100 millions d’années). Découvert en 1745 par l’astronome Jean-Philippe de Chéseaux, l’amas fut inclus par Charles Messier à la 35ème position dans son célèbre catalogue des objets nébuleux.

Au SUD-OUEST de Messier 35, en bas à droite de l’image, se trouve NGC 2158 qui est près de quatre fois plus éloigné et contient beaucoup plus d’étoiles (NGC signifie New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars). Il est également beaucoup plus vieux, son âge étant estimé à environ 2 milliards d’années (ce qui explique qu’il soit riche en étoiles orangées).

Une réflexion sur “ Messier 35 et NGC 2158, deux joyaux dans les Gémeaux ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *