L’étonnant transit de Phobos devant la planète Mars

Le passage du satellite Phobos devant Mars reste l’une des images les plus extraordinaires prises au cours des missions vers la Planète rouge.

Découvert par l’astronome américain Asaph Hall le 18 août 1877 à l’aide d’une lunette astronomique de 66 cm de diamètre, Phobos, un astre très irrégulier de 27X22X19 km, est le plus grand des deux satellites de Mars, l’autre étant Deimos.

Mais pourquoi Phobos est-il un satellite si sombre, comme le montre ce cliché réalisé en 2010 par l’orbiteur Mars Express qui fut lancé du cosmodrome de Baïkonour le 2 juin 2003 avant de se satelliser 6 mois plus tard autour de la Planète rouge ?

Phobos, la plus grande et la plus intérieure des deux lunes martiennes, est le satellite le plus sombre de tout le Système solaire. Son orbite et sa couleur inhabituelles laissent entendre qu’il peut s’agir d’un astéroïde capturé par la Planète rouge. Composé d’un mélange de glace et de roche, il est recouvert comme la Lune d’un épais manteau de régolithe, une couche de poussière qui résulte du bombardement météoritique.

Ce satellite orbite si près de Mars que de certains endroits on peut le voir se lever et se coucher deux fois par jour alors qu’il est invisible depuis d’autres endroits. L’orbite de Phobos autour de Mars ne cesse de décroître : dans 20 à 40 millions d’années le satellite sera tellement proche de la Planète rouge qu’il sera détruit par les forces de marée. Ses morceaux tomberont sur la planète sans doute après avoir formé des anneaux autour de Mars pendant quelques dizaines de millions d’années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *