Quand Orion se dessine au-dessus de la Méditerranée

À la fin de l’hiver la très belle constellation d’Orion est haute dans le ciel en début de nuit comme sur cette image prise au bord de la Méditerranée.

Dans la mythologie grecque le chasseur géant Orion passait son temps à se vanter de ses prouesses, ce qui avait le don d’exaspérer Héra, sœur et femme de Zeus. Elle lui envoya un scorpion qui le piqua et le tua. Le Chasseur et le Scorpion furent ensuite placés aux deux extrémités du ciel nocturne pour ne jamais se rencontrer, l’un se levant quand l’autre se couche.

La constellation d’Orion fascine les hommes depuis des millénaires et les photographes depuis que leurs capteurs sont assez sensibles pour l’immortaliser. 

Pour savoir quand la constellation est observable, je vous conseille de regarder la carte du ciel de Stelvision correspondant à votre site et à votre heure d’observation.  Différentes étoiles délimitent le vaniteux chasseur : ses épaules sont représentées par Bételgeuse et Bellatrix, sa taille par trois astres alignés (Alnitak, Alnilam et Mintaka qui forment le baudrier du chasseur) et ses pieds par Saïph et Rigel. Le glaive suspendu au baudrier contient la célébre nébuleuse d’Orion (Messier 42), une nébuleuse diffuse visible à l’œil nu qui ressemble à une aile de papillon quand on l’observe dans une paire de jumelles ou une petite lunette astronomique.

L’image ci-dessus (réalisée le 25 février dernier) représente l’addition de 150 poses de 20 sec réalisées à 400 iso avec un objectif Samyang de 8 mm de focale (ouvert à 5,6). Le boîtier était installé sur l’une des digues qui protègent le petit port de Sanary-sur-Mer des colères de la mer Méditerranée. La pollution lumineuse visible à gauche est provoquée par les lumières de la commune voisine de Six-Fours-les-Plages.

5 réflexions sur “ Quand Orion se dessine au-dessus de la Méditerranée ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *