Un selfie avec les planètes Mars et Vénus

Je ne compte plus les soirées passées sous la voûte céleste depuis plus de 35 ans que j’ai attrapé les virus de l’astronomie et de la photographie. Mais certaines sorties offrent encore de belles surprises : on part avec une idée dans la tête et les événements en décident autrement.

mars-venus2

Le 14 février, soir de la Saint-Valentin, je décide de profiter d’un ciel de traîne et d’aller photographier Vénus, la déesse de l’amour.

J’ai l’intention de me rendre au bord d’un étang pour admirer la seconde planète du Système solaire (l’astre le plus brillant sur la photo) accompagnée de Mars (un peu plus haut), avec en prime le reflet de ces astres dans l’eau. Une fois sur place, je découvre qu’une ligne à haute tension présente dans la même direction va m’obliger à changer de site.

Je me déplace de quelques kilomètres en cherchant de nouveaux points de vue, quand mon regard est attiré par une lueur orange à la sortie d’une forêt : des arbres coupés dans la journée sont en train de finir de se consumer dans un grand bûcher.

Il ne me reste plus qu’à composer une scène avec cette source lumineuse inespérée, l’occasion pour moi de prendre place sur une de mes images comme je l’ai déjà fait avec Vénus et le halo lunaire.

Cette photographie a été choisie comme « image du jour » par le site EarthSky.org.

2 réflexions sur “ Un selfie avec les planètes Mars et Vénus ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *