Insolite : le télescope spatial Hubble photographie la Lune

On pense souvent que la Lune est une cible trop lumineuse pour le télescope spatial Hubble. Ce n’est pas tout à fait exact, en voici la preuve.

Un télescope à tout faire :

Le télescope spatial Hubble (HST) a d’abord été conçu pour observer les astres lointains. Il est à l’origine de quelques-unes des images les plus étonnantes de champs ultra-profonds. Des clichés où les galaxies se comptent par milliers sur une profondeur de plusieurs milliards d’années lumière. Mais cet instrument emblématique, qui a repris du service en juillet 2021 après une panne informatique, vise parfois des cibles plus proches. Il affiche à son tableau de chasse de nombreuses nébuleuses dans la Voie lactée, comme la nébuleuse du Collier :

La nébuleuse du Collier dans la constellation de la Flèche. © ESA/Hubble & NASA, K. Noll

Il lui est même arrivé de photographier des astres dans le Système solaire : planètes, astéroïdes ou comètes. Mais a-t-il déjà pointé la Lune, notre voisine située à seulement 400.000 kilomètres ? Et ses capteurs pourraient-ils résister à une telle luminosité ? La réponse est oui.

Zoom sur le cratère lunaire Tycho :

Comme l’explique l’astronome Philip Plait, si certaines caméras du HST sont très fragiles, l’ACS (Advanced Camera for Surveys) est en mesure de supporter l’éclat lunaire. C’est elle qui a été utilisée pour photographier le célèbre cratère lunaire Tycho :

Il s’agit de l’un des plus beaux cratères d’impact que l’on peut observer sur notre satellite naturel. Surnommé Tycho en l’honneur de l’astronome danois Tycho Brahe, ce jeune cratère (il s’est formé il y a un peu plus de 100 millions d’années à la suite d’une collision avec un astéroïde) mesure 86 kilomètres de diamètre pour une profondeur de 4.800 mètres.

La matière éjectée au moment de l’impact a créé un ensemble de rayons qui partent du cratère en étoile et s’étirent sur des centaines de kilomètres, franchissant tous les obstacles naturels. Sur l’image prise avec l’ACS, les plus petits détails mesurent 170 mètres.

Vous pourriez aimer :

Suivez l’actualité astronomique et découvrez mes images du ciel en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

Une réflexion sur “ Insolite : le télescope spatial Hubble photographie la Lune ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *