En vidéo : Giotto survolait la comète de Halley il y a 30 ans

C’est au mois de mars 1986 que la sonde européenne Giotto s’approcha à moins de 600 km du noyau de la célèbre comète de Halley.

Parmi les nombreux astronomes qui ont actuellement les yeux et les télescopes tournés vers les comètes P/2016 BA14 et 252P/Linear, les plus âgés se souviennent sans aucun doute du mois de mars 1986 et du dernier passage de la comète de Halley, devenue célèbre à partir du XVIIIème siècle quand l’astronome britannique Edmond Halley a reconnu la périodicité de cet astre chevelu dont les hommes consignaient les passages depuis 611 av. J.-C.

Après le spectaculaire passage de 1910 (on annonça la fin du monde car on croyait que la Terre allait traverser la queue de la comète qui contenait du cyanogène), tous les scientifiques attendaient avec impatience le retour de la comète 76 ans plus tard. Outre la mobilisation des plus grands télescopes terrestres, pas moins de 5 sondes furent envoyées en direction de 1P/Halley : Vega 1 et 2 pour les Soviétiques, Suisei et Sakigake pour les Japonais et Giotto pour les Européens.

La sonde Giotto fut lancée par une fusée Ariane le 2 juillet 1985. Huit mois plus tard elle passa à moins de 600 km du noyau de la comète de Halley dans la nuit du 13 au 14 mars 1986 et offrit au monde entier les premières images en gros plan d’un noyau cométaire. On découvrit que ce noyau avait la forme d’une cacahuète plus sombre que du charbon, longue de 15 km et large de 7 à 10 km, composée de 80 % d’eau, 10 % de monoxyde de carbone, 2,5 % d’une mélange de méthane et d’ammoniac et d’autres hydrocarbures.

La vidéo ci-dessus a été réalisée en utilisant 111 images sur les 2043 acquises par la caméra HMC (Halley Multicolour Camera) de la sonde Giotto à des distances comprises entre 900.000 km et 596 km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *