Curiosité : un mirage lunaire sur l’océan Arctique

Le 23 février un photographe installé dans le Grand Nord canadien a saisi un spectaculaire mirage lunaire lors du lever de la Pleine Lune des neiges.

Alert est le nom d’une base militaire canadienne située dans le territoire du Nunavut, dans l’Arctique canadien. C’est aussi le lieu habité le plus septentrional de la planète à seulement 817 km du pôle Nord, à l’extrême nord de l’île d’Ellesmere. Outre la base militaire, le site compte également une station du service météorologique canadien membre du GAW (Global Atmosphere Watch), un service qui recueille les données météorologiques en provenance de nombreuses stations réparties sur la planète.

mirage_lune

C’est depuis la station d’Alert que Kevin Rawlings a photographié le 23 février le lever de la Pleine Lune des neiges. Pourquoi la Lune a-t-elle cet étrange aspect ?

Normalement la température de l’air diminue avec l’altitude, mais comme le raconte le photographe sur EarthSky, une couche d’inversion thermique était présente, puisque la station avait enregistré -26 ° C au niveau du sol et -4 ° C à 700 m d’altitude.

C’est cette couche d’inversion qui est à l’origine de la distorsion du disque lunaire, un phénomène comparable à celui qu’on observe dans le cas d’un mirage solaire et qui vient agrandir l’étonnante famille des phénomènes lumineux atmosphériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *