Fissures sombres dans la calotte polaire sud martienne

Prise au cours du printemps dans l’hémisphère sud de la Planète rouge, cette image nous montre de curieuses fissures dans la calotte polaire.

Située 1,5 fois plus loin du Soleil que de la Terre, la planète Mars s’approche tous les 2,13 ans de nous. Entre la dernière opposition de la Planète rouge qui s’est produite le 22 mai 2016 et la prochaine le 27 juillet 2018, Mars ne nous montre qu’un minuscule disque, actuellement de moins de 5 secondes d’arc et de magnitude 1,6 que vous pouvez rechercher dans la constellation des Poissons.

Heureusement qu’il nous reste les rovers (comme Curiosity) et les orbiteurs (comme MRO) pour nous tenir au courant des évolutions de la météorologie martienne. 

La NASA va bientôt fêter 11 années d’observations de la planète Mars à l’aide de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Cet orbiteur de plus de 2 tonnes installé sur une orbite polaire basse s’est surtout fait connaître par les incroyables images fournies par sa caméra HiRise (High Resolution Imaging Science Experiment).

Composée d’un détecteur de 14 CCD associé à un télescope de 0,5 mètre de diamètre pour une longueur focale de 12 mètres, HiRize est à ce jour la plus grosse caméra jamais embarquée sur une sonde spatiale. Sa résolution au sol peut atteindre 0,3 mètre depuis une altitude de 300 kilomètres.

Après la calotte polaire nord détaillée par Mars Express, voici, réalisée le 30 septembre 2016, une image prise par MRO qui nous montre un morceau de la calotte polaire sud où le printemps est déjà bien avancé (il a débuté le 4 juillet dans l’hémisphère sud martien). La calotte se fendille et laisse s’échapper du gaz piégé dans le sous-sol, entraînant au passage de la poussière qui se dépose le long de ces fissures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *