Le dolmen de Ternant sous les étoiles

Soirée glaciale dans la forêt de Ternant en Côte-d’Or pour photographier une rotation d’étoiles au-dessus d’un majestueux dolmen. 

Il y a 4.000 ans les hommes ont édifié deux dolmens dans la forêt qui jouxte le petit village de Ternant (moins d’une centaine d’habitants) en Côte-d’Or dans le canton de Gevrey Chambertin. Des fouilles réalisées dans les années 1930 ont permis de mettre à jour différents objets :  grattoirs, silex, monnaies gauloises ainsi que des poteries et quelques outils. Il y a une quarantaine d’années une association a restauré les dolmens, redressant certaines pierres et consolidant l’ensemble.

Le dolmen que j’ai choisi de photographier dans la soirée du 21 janvier est appelé « la chambre au prêtre » : la table mesure 5 m. par 2 m. et pèse une quinzaine de tonnes. On trouve un peu plus loin un second dolmen plus petit (sa table mesure 2,6 m. par 1,3 m.).

Pour réaliser ce cliché il est impératif de venir en hiver, quand les arbres ont perdu leur feuillage et laissent passer l’éclat des étoiles entre leurs branches. La neige et le froid (-4°) s’étaient invités pour l’occasion. L’éclairage à l’intérieur du dolmen est assuré par une bougie, les phares d’une voiture sont venus éclairer judicieusement la neige et les arbres.

Ce cliché est l’addition d’une centaine de prises de vues de 30 sec. chacune (en utilisant le logiciel StarMax) avec un un objectif Samyang de 8 mm de focale (ouvert à 5,6) monté sur un boîtier Nikon D3200 et une sensibilité de 800 iso. Malgré la courte focale utilisée, un cadrage vertical était indispensable pour dévoiler à la fois le dolmen et le ciel étoilé.

5 réflexions sur “ Le dolmen de Ternant sous les étoiles ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *