En vidéo : le ciel nocturne de la Loire avec un bridge Panasonic

Nul besoin de partir loin ou d’utiliser un matériel coûteux pour photographier le ciel nocturne. Démonstration avec Claude Bastide dans la Loire.

L’astrophotographie vous semble hors de portée ? Vous n’avez pas les moyens d’acheter le dernier boîtier reflex haut de gamme ? Vous pensez que le ciel nocturne n’est beau qu’au Chili ou en Namibie ? Cette vidéo réalisée dans la Loire avec un matériel très simple pourrait bien vous faire changer d’avis.

C’est son auteur, Claude Bastide, qui nous raconte comment il a réalisé ce time-lapse dont on pardonnera les imperfections tant le matériel utilisé est basique, pour ne pas dire inadapté. 

Je suis autodidacte dans tous les domaines qui m’ont permis de réaliser cette vidéo « amateur ». L’appareil photo que j’ai utilisé est un modeste FZ1000 Panasonic qui présente l’avantage d’avoir un objectif relativement lumineux (ouvert à 2,8) et un intervalomètre intégré. Les logiciels utilisés sont Lightroom, Photoshop et Premiere Pro CS6 pour le montage. Les prises de vues ont été faites au cours des été 2017 et 2018.

Les différents sites se trouvent tous dans le sud de la Loire et sont, par ordre d’apparition :

  • la tour de Chambles, ancien donjon peut-être construit au IXe siècle
  • le lac de Grangent, une retenue d’eau sur la Loire créée en 1957 qui s’étend sur une vingtaine de kilomètres
  • la tour d’Oriol, seul vestige d’un ancien château fort du XIIe siècle construit par un conte du Forez
  • le château d’Essalois qui domine la Loire et offre un magnifique panorama sur la plaine du Forez
  • le pont suspendu du Pertuiset, long de 132 mètres, qui enjambe la Loire . Ce pont à haubans, doté d’un seul pylône de 48 mètres de haut, a été inauguré en 1989
  • l’église prieurale de Saint-Romain-le-Puy construite au Xe siècle
  • le château de Cornillon
  • la statue métallique du Sacré-Cœur érigée sur la colline du Guizay
  • l’étang de Vidrieux
  • la tour Philippe (Bécizieux), ancien pavillon de chasse des propriétaires du château de Cornillon
  • et enfin le village médiéval de Chalencon

En choisissant quelques-uns des plus beaux monuments de la région et en faisant preuve de ténacité, Claude Bastide nous prouve qu’on peut se lancer avec succès dans l’imagerie grand champ de la Voie lactée sans grande dépense pour peu qu’on s’éloigne de la pollution lumineuse.

Une réflexion sur “ En vidéo : le ciel nocturne de la Loire avec un bridge Panasonic ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *