À Brochon, les lycéens découvrent la Lune

La soirée du 15 mai a été l’occasion de faire admirer au télescope la surface de la Lune aux internes du Lycée de Brochon en Côte-d’Or. 

Hommage à la Lune :

2019 marque le cinquantième anniversaire du premier Homme sur la Lune. Un temps fort est prévu les 12 et 13 juillet : avec On The Moon Again, des télescopes seront installés un peu partout. Les astronomes inviteront les passants à admirer notre satellite naturel. Mais les clubs et associations d’astronomie proposeront également des soirées de découverte tout au long de l’année.

2019 sera l’année dédiée à la Lune avec On The Moon Again. © Jean-Baptiste Feldmann

Pour ma part j’avais rendez-vous avec les internes du Lycée de Brochon en Côte-d’Or le 15 mai au soir.

Rotation d’étoiles au-dessus du château de Brochon. © Jean-Baptiste Feldmann
Le château d’un écrivain :

Si vous suivez ce blog vous connaissez déjà le château de Brochon qui abrite l’internat du Lycée Stephen Liegeard. Dernier grand château de Bourgogne, le château de Brochon a été construit à la fin du XIXe siècle à la demande de l’écrivain et poète français Stéphen Liegeard (1830-1925). Auteur de nombreux romans et essais, ce sous-préfet inspirera son voisin Alphonse Daudet quand il écrira « Le sous-préfet aux champs », l’une des nouvelles qui composent « Les lettres de mon moulin ».

L’éclipse totale de Lune du 28 septembre 2015. © Jean-Baptiste Feldmann

Propriétaire d’un domaine à Brochon, une commune viticole à côté de Gevrey-Chambertin, Stéphen Liégeard y fit édifier entre 1895 et 1898 un château néorenaissance  qui s’inspire des châteaux du Val de Loire. Depuis 1962 le château de Brochon est devenue le lycée Stéphen Liégeard et accueille des élèves de la seconde à la terminale dans un cadre exceptionnel.

Séance découverte de la Lune au lycée de Brochon. © Jean-Baptiste Feldmann
Rencontres lunaires :

Je m’y suis rendu à plusieurs reprises pour y réaliser une rotation d’étoiles ou immortaliser une éclipse de Lune (photos ci-dessus). Ce 15 mai je suis venu y présenter aux internes mes photographies de paysages célestes. Ensuite, comme le temps était clément, nous avons observé la Lune gibbeuse au télescope. C’était la première fois pour la presque totalité des élèves qui ont essayé de photographier la Lune au télescope avec leur téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *