La cascade de Kemble, une curiosité céleste à découvrir

La cascade de Kemble est une jolie succession d’étoiles que l’on peut admirer dans la constellation de la Girafe avec une simple paire de jumelles.

 En 1980 l’astronome amateur Lucian J. Kemble (un père Franciscain installé au Canada) découvre l’un des plus beaux astérismes du ciel d’hiver dans la constellation de la Girafe (Camelopardalis). En astronomie, un astérisme est une figure remarquable dessinée par des étoiles assez brillantes souvent sans lien entre elles comme par exemple le Triangle d’été, le chariot de la Grande Ourse ou encore le W de Cassiopée. Kemble fait part de sa découverte à l’un des chroniqueurs de la revue Sky and Telescope qui décide de baptiser l’astérisme en question la cascade de Kemble.

cascade_kemble

La cascade de Kemble, photographiée par Helmut Liebhaber, est constituée d’au moins 25 étoiles dispersées sur une longueur équivalente à 5 fois la Pleine Lune et s’achève par un petit amas ouvert d’étoiles, NGC 1502 (à gauche sur l’image).

Si l’astérisme est particulièrement joli à regarder dans une simple paire de jumelles ou une petite lunette astronomique, il est assez délicat à repérer. La Girafe est en effet une constellation circumpolaire (elle ne se couche jamais pour les observateurs européens) qui ne contient pas d’étoiles brillantes.

stelvision

Entourée par le Cocher, Persée, Cassiopée, Céphée, la Petite Ourse et le Lynx, la constellation de la Girafe (qui culmine vers minuit à l’époque de Noël) se trouve entre Capella (Cocher) et l’étoile polaire (Petite Ourse).

cascade2

cascade3

Les cartes ci-dessus vous aideront à cheminer au milieu des étoiles si l’envie vous prend d’aller découvrir cette cascade céleste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *