Huygens sur Titan, c’était il y a 10 ans

Le 14 janvier 2005 la sonde Cassini (6 tonnes) a largué le module Huygens (un peu plus de 300 kg) sur l’un des satellites de Saturne, Titan. C’est à ce jour le record d’atterrissage le plus éloigné de la Terre (1,2 milliard de km).

huygens_titan

Au cours de sa descente sous un parachute, le module Huygens n’a cessé de nous transmettre des données sur cet étonnant satellite naturel glacé.

Titan, dont les entrailles pourraient abriter un immense océan d’eau liquide, est en effet le seul satellite du Système solaire qui soit entouré d’une atmosphère. On a découvert à sa surface des lacs de méthane et d’éthane liquide. Le module Huygens s’est posé sur un sol à -180°C, dont la consistance s’apparente à du sable gorgé de liquide, et a encore fonctionné pendant deux heures.

Dix ans après, les scientifiques continuent d’analyser les données récoltées par le module Huygens, les complétant avec les informations fournies par la sonde Cassini, toujours en service, qui s’approche de temps en temps de Titan.

Le tandem Cassini-Huygens, réalisé par l’Agence spatiale européenne, avait été lancé le 15 octobre 1997.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *