Le méridien de Greenwich

C’est dans la cour de l’Observatoire royal de Greenwich (créé en 1675 dans la banlieue de Londres sur ordre de Charles II d’Angleterre) que passe le premier méridien (appelé méridien de Greenwich) qui fut adopté comme standard international en 1884, détrônant le méridien de Paris.

méridien

Rappelons que les méridiens et les parallèles sont des lignes imaginaires qui permettent de définir les coordonnées géographiques (latitude et longitude) de tout point terrestre.

Les méridiens relient les pôles terrestres tandis que les parallèles sont tracés de part et d’autre de l’équateur terrestre. Alors que le parallèle d’origine (l’équateur terrestre) a une existence géographique (il sépare les deux hémisphères terrestres), le méridien d’origine est totalement arbitraire.

Signalons pour terminer que les Anglais, désireux d’avoir chez eux le méridien d’origine en 1884, promirent en échange de se convertir au système métrique… ce qu’ils ne firent jamais.

Si vous visitez l’Observatoire royal de Greenwich, vous y verrez également le télescope de William Herschel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *