Début du Ramadan : dans l’attente du jeune croissant

Plus de 1,6 milliard de musulmans guettent le retour prochain en soirée de la jeune Lune, un croissant qui annoncera le début du Ramadan.

Les éphémérides nous l’enseignent : la prochaine Nouvelle Lune se produira jeudi 25 mai (en même temps que débuteront les Rencontres Astronomiques de Printemps) en début de soirée. C’est donc dans la soirée du 26 mai que nous pourrons découvrir le retour d’un très fin croissant de jeune Lune, qui cette année se couchera au centre de l’arche de l’Arc de triomphe pour un observateur placé sur le rond-point des Champs-Élysées.

La plupart des pays attendent l’observation de ce mince croissant (immortalisé ici par le photographe Mohammed Redha Alasfoor) pour démarrer le Ramadan, privilégiant l’observation lunaire comme le préconisait le Prophète : « ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et rompez le jeûne lorsque vous le verrez aussi ».

Comme le calendrier musulman est un calendrier lunaire, les dates importantes qui le jalonnent ne sont jamais connues à l’avance et diffèrent selon les endroits. Traditionnellement en France les membres du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et un certain nombre de représentants de la communauté musulmane se retrouvent à la Grande Mosquée de Paris pour observer cette très jeune Lune, le hilal, au cours de la nuit du doute : si l’observation est positive, le Ramadan débute le lendemain. En cas de mauvais temps à Paris c’est l’Observatoire lunaire des musulmans de France (OLMF) qui mobilise ses adhérents pour photographier le jeune croissant depuis un site au ciel dégagé.

De son côté L’UOIF (l’Union des organisations islamiques de France) préfère s’appuyer sur les calculs astronomiques de façon à donner à l’avance la date de début du Ramadan pour que chaque Musulman puisse s’organiser en conséquence. Cette année il n’y aura aucune incertitude sur cette date puisque le croissant du 26 mai au soir sera parfaitement visible, 25 heures après la Nouvelle Lune.

Ce Ramadan est celui de l’an 1438 depuis l’hégire, date de l’émigration du prophète Mahomet et de ses compagnons de la Mecque à Médine. L’Aïd al-fitr, la fête musulmane qui marque la fin du jeûne du Ramadan, aura lieu le 25 juin.

Une réflexion sur “ Début du Ramadan : dans l’attente du jeune croissant ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *