Vénus et le croissant de Lune au-dessus de la Garonne

Retour sur une escapade au bord de la Garonne à l’aube du 18 août pour admirer le rapprochement apparent entre Vénus et la vieille Lune.

La Garonne se forme dans les Pyrénées centrales espagnoles avant de traverser le SUD-OUEST de la France sur 650 km pour se jeter dans l’océan Atlantique au niveau de l’estuaire de la Gironde. C’est dans les Petites Pyrénées, à l’EST de Saint-Gaudens, entre Saint-Martory et Martres-Tolosane, que je me suis rendu à l’aube du 18 août.

Ce matin-là on pouvait en effet admirer dans le ciel un rapprochement Vénus-Lune.

Les rapprochements entre Vénus et la Lune sont les plus intéressants à admirer et surtout à photographier car l’éclat de la seconde planète du Système solaire est assez proche de celui d’un fin croissant, ce qui permet de composer de jolies images (à condition de soigner le premier plan) sans saturer l’un ou l’autre des astres.

Depuis le 3 juin, date de sa dernière élongation maximale, Vénus perd peu à peu de la hauteur mais se lève encore près de 3 heures avant le Soleil et brille avec une magnitude de -4, ce qui en fait l’astre le plus brillant sur l’horizon EST en fin de nuit. Le 18 août la seconde planète du Système solaire se trouvait encore dans la constellation des Gémeaux, à l’OUEST des étoiles jumelles Castor et Pollux (visibles sur le premier cliché).

Quant à la Lune elle présentait à l’aube du 18 août un vieux croissant âgé de 3 jours juste avant la nouvelle Lune du 21 accompagnée d’une éclipse totale de Soleil aux USA. Sur la première image le croissant est surexposé mais on le voit beaucoup mieux sur la seconde image en raison des nuages qui ont atténué son éclat.

2 réflexions sur “ Vénus et le croissant de Lune au-dessus de la Garonne ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *