Archives pour l'étiquette cendre

Les tephra

On appelle « tephra », l’ensemble des dépôts volcaniques à l’exception des laves. Ce terme signifie « cendre » en grec mais il est élargi aux lapilli, aux bombes… On l’écrit souvent sans accent et sans « s » car c’est déjà un pluriel.

Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, repère un niveau de tephra (des retombées ponceuses) au Komagatake, Hokkaido, Japon (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Cendres et Cendrillon

Du 10 juin au 13 juillet, « La Cenerentola » de Gioacchino Rossini, d’après le conte de Cendrillon de Charles Perrault, est à l’affiche du Palais Garnier dans une mise en scène de Guillaume Gallienne. Le volcan y occupe une place centrale ! Poète et créateur radiophonique, David Christoffel est parti sur les traces de Cendrillon avec le vulcanologue Jacques-Marie Bardintzeff.

David Christoffel (à droite) et Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, sur les traces de Cendrillon (© J.M. Bardintzeff, merci à Jade Bardintzeff).

Pour écouter la discussion :

https://www.operadeparis.fr/magazine/en-quete-de-la-cenerentola

Continuer la lecture

Le court de tennis

La ville de Rabaul, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, a été recouverte de cendres lors de l’importante éruption du volcan Tavurvur en 1994 et années suivantes.

Bardintzeff.PNG 3.26.chaise_tennisLe volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff est assis … sur la chaise de l’arbitre du match de tennis à Rabaul. L’épaisseur de cendre est donc de 2 à 3 mètres (© J.M. Bardintzeff, merci à Patrice de Saint-Ours).

Continuer la lecture

Risques volcaniques

Un film réalisé par Roland Cros (6 mn 24 s), dans le cadre de la série « Au tableau », Cité des sciences et de l’industrie / Universcience.

Sur son tableau blanc, crayons feutres en main, le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff nous décrit nuées ardentes, coulées de boues et projections de lave et autres colères de la Terre.

bardintzeff-sam_9695Voir le film :

www.universcience-vod.fr/media/1351/les-risques-volcaniques.html

Continuer la lecture

Éruption du Cotopaxi en Équateur

Le volcan Cotopaxi culmine à 5 897m en Équateur.
Sa dernière éruption (modeste, indice d’explosivité volcanique = VEI = 2 sur une échelle de 8) remonte à 1940 (1942?) et sa dernière éruption importante (VEI = 4) remonte à 1877.

Quito, la capitale du pays (2 millions d’habitants) est situé à une cinquantaine de km au Nord-Ouest du volcan et la ville de Latacunga (170 000 hts) est située à 30 km au Sud-Ouest.

Le volcan vient de se réveiller le 14 août. Son éruption pourrait devenir très dangereuse. C’est pourquoi le Gouvernement a signé un décret déclarant l’état d’exception.

3 types éruptifs sont à envisager :

Continuer la lecture