Archives pour la catégorie Uncategorized

Risques volcaniques

Un film réalisé par Roland Cros (6 mn 24 s), dans le cadre de la série « Au tableau », Cité des sciences et de l’industrie / Universcience.

Sur son tableau blanc, crayons feutres en main, le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff nous décrit nuées ardentes, coulées de boues et projections de lave et autres colères de la Terre.

bardintzeff-sam_9695Voir le film :

www.universcience-vod.fr/media/1351/les-risques-volcaniques.html

Continuer la lecture

De l’utilité des volcans

Les volcans peuvent causer des ravages dramatiques mais ils sont aussi source de prospérité pour certaines populations… Feutres en main, Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, nous révèle les facettes inattendues de ces montagnes souvent élevées au rang de divinités.

bardintzeff-sam_9689

Continuer la lecture

D’où vient le magma ?

Quand il s’échappe du cratère d’un volcan, on l’appelle « lave » mais quand il chemine dans les entrailles de la Terre, on l’appelle « magma ». D’où vient-il ? Comment se forme-t-il ?
Le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff nous en révèle les secrets.

Bardintzeff.Au_tableau.magma6

Un film de 5 mn 46 s, réalisé par Roland Cros, dans le cadre de la Cité des sciences et de l’industrie / Universcience.

Continuer la lecture

Un volcan à Pont-à-Mousson ?

Le sujet de l’émission de télévision sur M6 (e=m6, présenté par Mac Lesggy et diffusé le 8 mai 2011) concernait les « Situations extrêmes : comment notre corps résiste-t-il ? »
Par exemple, un volcanologue confronté à la chaleur de la lave ?

Pour le savoir, direction Pont-à-Mousson, en Meurthe-et-Moselle, où je suis accueilli à Saint-Gobain-PAM, haut lieu de la sidérurgie.
C’est l’enfer ! La fonte liquide sort des hauts fourneaux à plus de 1 450 degrés ! Soit 400 degrés de plus que la lave des volcans !

Peres.IMG_1203Approcher une coulée de fonte liquide à 1 450 degrés ! (© G. Perès, avec l’aimable autorisation de Saint-Gobain-PAM).

Je sympathise avec les fondeurs qui m’expliquent leur métier. Comme eux, je revets une tenue antichaleur pour approcher le torrent de feu. Ce costume, aluminisé, réfléchit la lumière et la chaleur. Gilbert Perès, médecin physiologiste, m’a équipé de sondes pour suivre les paramètres de mon corps.

Peres.IMG_1173Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, essaye un costume antichaleur, par ailleurs « très seyant » (© G. Perès, avec l’aimable autorisation de Saint-Gobain-PAM).

Continuer la lecture

Image de volcan : le Waw an Namous

Le volcan Waw an Namous (namous = moustique) se situe dans le sud de la Libye, dans le désert du Sahara. Il forme un petit cône de 150 m de haut, qui culmine à 547 m dans une caldeira de 4 km de diamètre. Un cratère, de 150 m de diamètre et de 80 m de profondeur, occupe son sommet, avec des dépôts jaunes de soufre sur ses lèvres. Des « lapilli » (fragments volcaniques d’une taille de quelques millimètres à quelques centimètres) recouvrent plusieurs km2 autour du volcan, accompagnés de quelques bombes.

Bardintzeff.Libye.L27.Waw_an_Namous_fromE

Le volcan Waw an Namous vu de l’Est (© J.M. Bardintzeff).

J’ai découvert ce volcan lors de l’éclipse totale de Soleil du 29 mars 2006 ! Il m’a semblé très jeune. J’ai prélevé quelques échantillons de roches à l’origine d’une publication scientifique :
Bardintzeff J.M., Deniel C., Guillou H., Platevoet B., Télouk P. et Oun K.M. (2012) – Miocene to recent alkaline volcanism between Al Haruj and Waw an Namous (southern Libya). International Journal of Earth Sciences, 101, 4, 1047-1063.
L’âge du cône volcanique est de 200 000 ans.

Continuer la lecture

À la découverte des gigantesques volcans martiens

Extrait de mon livre « Volcanologie » (Ed. Dunod)
Sur Mars, un volcanisme exubérant, éteint actuellement, s’est manifesté.
Vingt-deux volcans isolés ont été repérés dans la partie nord. Ils ressemblent un peu aux volcans boucliers d’Hawaii ou de la Réunion mais en beaucoup plus grand, avec des accumulations de coulées (jusqu’à 2 000 km de long) et des caldeiras sommitales.

Mon interview sur Futura-Sciences :

http://www.dailymotion.com/video/x33f063_interview-a-la-decouverte-des-gigantesques-volcans-martiens_school

Continuer la lecture

Volcans d’Afrique

Jeudi 26 mars dernier, j’étais invité par le Centre Universitaire du Temps Libre (CUTL) de Maintenon (28130), à donner une conférence à la Salle des fêtes de Saint-Piat, sur le thème des Volcans d’Afrique.

Les volcans d’Afrique sont nombreux et variés : sur le continent ou dans les îles tout autour, coulées, fontaines, lacs de lave ou panaches de cendres…

La « corne de l’Afrique »

Au niveau du « Triangle des Afars », entre l’Éthiopie et la République de Djibouti, trois structures géologiques majeures se rejoignent :

– la zone transformante du Jourdain, avec le lac de Tibériade, la mer Morte (dont le niveau se situe largement en-dessous de zéro : – 422 m), jusqu’au golfe d’Aqaba et le golfe de Suez (W), se prolonge par la mer Rouge ;

– la dorsale océanique de Carlsberg de l’océan Indien, pénètre dans golfe d’Aden jusque dans la région de Tadjoura ;

– le fossé du Rift est africain et ses grands lacs d’effondrement : lac Albert, lac Édouard… Le lac Tanganyika (altitude 775 m), de 677 km long, a une profondeur maximale de 1433 m ; son fond se situe donc sous le niveau de la mer ! Le lac Malawi (anciennement Nyassa) mesure 580 km de long, pour une profondeur maximale de 706 m.

En Éthiopie, nous retrouvons le lac de lave permanent du volcan Erta Ale, l’un des rares au monde. En 2004, il s’était recouvert d’une pellicule de roche durcie et nous avons pu y descendre, avec Nicolas Hulot et l’équipe de Ushuaïa-Nature pour des prélèvements de la lave sous-jacente.

Non loin, se situe l’étrange site hydrothermale de Dallol, avec ses eaux acides multicolores. Comme le précisait Nicolas : « On se croirait sur la planète Mars ! ».

Un autre lac de lave occupe le cratère du Nyiragongo, en République démocratique du Congo.

Bardintzeff.DJ.10.13.signe

Le lac de lave de l’Erta Ale en janvier 2003 (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture