Archives pour l'étiquette cône volcanique

Nahuizalco, Salvador

Le volcan est omniprésent au Salvador : il constitue alors un sujet privilégié de fresques murales très artistiques.

Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, devant une peinture murale riche en couleurs, à Nahuizalco, au Salvador. On reconnait, devant le cône volcanique, le « serpent à plumes » (Quetzalcoatl), divinité mythologique d’Amérique centrale et des scènes de vie traditionnelles (© Sylvain Chermette).

Continuer la lecture

Laguna de Alegria

Le volcan Tecapa (1593 mètres) se situe dans l’est du Salvador et voisine avec le San Miguel et le Cochague. On ne lui connaît pas d’éruptions historiques avec certitude mais il semble pourtant jeune. Il s’est effondré jadis en une caldeira dans laquelle plusieurs cônes ont grandi. L’un d’eux renferme la « Laguna de Alegria », lac peu profond (25 mètres mais le niveau varie avec les saisons) d’un beau vert céladon, qui libère quelques fumerolles sur ses rives.

La Laguna de Alegria, vue d’avion, au Salvador (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Izalco, Salvador

Le volcan Izalco est né en 1770 sur le flanc sud du Santa Ana (voir mon blog du 5/1/2019). Il revendique donc le titre de plus jeune volcan du Salvador. Son cône parfait, haut de 650 mètres, culmine à 1950 mètres. Quelques fumerolles sortent de son sommet occupé par un cratère de 250 mètres de diamètre en grande partie obstrué. Longtemps actif, il fut surnommé « le phare du Pacifique ». Sa dernière éruption date de 1966.

Le cône volcanique parfait de l’Izalco, le Cerro Verde ancien et boisé, et le lac de la caldeira Coatepeque en arrière-plan (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Image de volcan : le Waw an Namous

Le volcan Waw an Namous (namous = moustique) se situe dans le sud de la Libye, dans le désert du Sahara. Il forme un petit cône de 150 m de haut, qui culmine à 547 m dans une caldeira de 4 km de diamètre. Un cratère, de 150 m de diamètre et de 80 m de profondeur, occupe son sommet, avec des dépôts jaunes de soufre sur ses lèvres. Des « lapilli » (fragments volcaniques d’une taille de quelques millimètres à quelques centimètres) recouvrent plusieurs km2 autour du volcan, accompagnés de quelques bombes.

Bardintzeff.Libye.L27.Waw_an_Namous_fromE

Le volcan Waw an Namous vu de l’Est (© J.M. Bardintzeff).

J’ai découvert ce volcan lors de l’éclipse totale de Soleil du 29 mars 2006 ! Il m’a semblé très jeune. J’ai prélevé quelques échantillons de roches à l’origine d’une publication scientifique :
Bardintzeff J.M., Deniel C., Guillou H., Platevoet B., Télouk P. et Oun K.M. (2012) – Miocene to recent alkaline volcanism between Al Haruj and Waw an Namous (southern Libya). International Journal of Earth Sciences, 101, 4, 1047-1063.
L’âge du cône volcanique est de 200 000 ans.

Continuer la lecture

Un volcan dans la ville

L’humoristique Alphonse Allais aurait proposé de « mettre les villes à la campagne ». Alors pourquoi pas une campagne volcanique ?

Voici un joli petit cône volcanique nommé « La Garrinada ». Il fait partie de la zone volcanique de la Garrotxa, qui ressemble comme une petite sœur à notre chaîne des Puys. Il se situe dans la ville d’Olot (37 000 habitants), en Catalogne en Espagne, en compagnie de trois autres volcans (Montsacopa, Montolivet, Les Bisaroques).

Bardintzeff.68.La_Garrinada

Le cône volcanique de la Garrinada veille sur la ville d’Olot (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture