Izalco, Salvador

Le volcan Izalco est né en 1770 sur le flanc sud du Santa Ana (voir mon blog du 5/1/2019). Il revendique donc le titre de plus jeune volcan du Salvador. Son cône parfait, haut de 650 mètres, culmine à 1950 mètres. Quelques fumerolles sortent de son sommet occupé par un cratère de 250 mètres de diamètre en grande partie obstrué. Longtemps actif, il fut surnommé « le phare du Pacifique ». Sa dernière éruption date de 1966.

Le cône volcanique parfait de l’Izalco, le Cerro Verde ancien et boisé, et le lac de la caldeira Coatepeque en arrière-plan (© J.M. Bardintzeff).

Des affinités géochimiques différentes, lors d’éruptions quasi synchrones, prouveraient que le Santa Ana et l’Izalco, bien que distants l’un de l’autre de 4 kilomètres seulement, ne sont pas alimentés par le même réservoir magmatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *