Archives pour l'étiquette cratère

Les dômes de l’Usu

De nombreux dômes ont surgi sur le volcan Usu dont le plus haut est le O-Usu (733 m, voir mon blog du 26/8/2017). Il y en a de tous les types !

Différents dômes de l’Usu, à Hokkaido, Japon. De gauche à droite : Ko-Usu (en forme de cône tronqué, à gauche), Usu-shinzan au milieu, O-Usu à droite. Au premier plan, à droite, le cratère Ginnuma et à l’arrière-plan, à gauche, le mont Yotei (le « Fuji du Nord ») (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Sciences et Avenir : champs Phlégréens

Dans le numéro 840 de février 2017 de « Sciences et Avenir », un intéressant article sur les champs Phlégréens signé Dino Di Meo.

Dans le cadre de cet article, il m’interviewe sur les volcans d’Auvergne (page 60) : « Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue à l’Université Paris-Sud Orsay « On a vu des volcans se réveiller après 10 000 ans de pause » ».

Continuer la lecture

La caldeira des Sept Cités

L’archipel des Açores, au milieu de l’océan Atlantique, est constitué de plusieurs îles, toutes d’origine volcanique. De nombreux volcans présentent une « caldeira », large cratère d’effondrement à fond plat. « Caldeira » est d’ailleurs un mot portugais signifiant « chaudron », précisément décrit aux Açores.

La caldeira de Sete Cidades (caldeira des Sept Cités, d’un diamètre de quatre kilomètres) dans l’île de São Miguel, aux Açores, vue depuis la « Vista do Rei » (la Vue du Roi). Elle est aujourd’hui occupée par deux lacs : le « lagoa Verde » (le lac Vert) au premier plan et le « lagoa Azul » (le lac Azur) derrière. Et aussi une bordure fournie d’hortensias bleus, typiques des terroirs volcaniques (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Le cratère du Masaya

Un large cratère, d‘environ 400-450 mètres de diamètre, occupe le sommet du volcan Masaya au Nicaragua. Deux plateformes concentriques se situent l’une 100 m sous les lèvres du cratère et l’autre encore 100 m plus bas.

Le lac de lave (voir mon blog des 9 et 10 novembre 2016) se situe 50 m en contrebas, soit à une profondeur de 250 m.

bardintzeff-sam_8903-sLe lac de lave du volcan Masaya (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Les gaz, précurseurs volcaniques

Lors d’une éruption, les gaz précèdent souvent les solides et constituent donc des « signes avant-coureurs ».  Leur analyse chimique est donc importante pour une bonne prévision.

Laurent Sacco fait une intéressante mise au point pour Futura Planète :

www.futura-sciences.com/planete/actualites/volcanologie-volcan-saut-chimie-fumerolles-serait-bon-indicateur-eruption-65269/

bardintzef-ita-88-2-10-etna_cratere_central-s

Des gaz s’échappent du cratère central de l’Etna. Photo de… 1988 ! (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Le lac de lave du Masaya

Au volcan Masaya au Nicaragua, un lac de lave (appelé aussi „lac de magma“) occupe le fond du cratère Santiago. Il est petit (40 x 30 m) mais très bouillonnant.

Un lac de lave reste un phénomène exceptionnel sur la planète. Voici ce que j’écris à ce propos dans mon livre „Volcanologie“ (5e édition, Dunod, 2016) :

Dans le monde, quelques lacs de magma ont existé pendant de longues périodes : Kilauea, Hawaii de 1823 à 1924, puis plus récemment ; Nyamuragira, République démocratique du Congo du début du XXe siècle jusqu’en 1938 ; Nyiragongo, République démocratique du Congo de 1928 à 1977 puis de nouveau à partir de 1982 ; Erta Ale, Éthiopie et Erebus, Antarctique, actifs depuis plusieurs décennies.

bardintzeff-sam_8659-masaya-sLe lac de lave du volcan Masaya au Nicaragua (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Le volcan Masaya au Nicaragua

Le volcan Masaya au Nicaragua n’est pas très haut (altitude 635 m) mais bien actif ! Nous en revenons avec un groupe de „80 jours voyages“ (guide : Sylvain Chermette, conseiller scientifique : Jacques-Marie Bardintzeff).

Le sommet du volcan est occupé par une vaste caldeira (6 x 11 km) qui contient le lac Masaya et une dizaine de petits cratères actifs à tour de rôle.

Continuer la lecture

Images de volcan : le Fogo, Cap-Vert (suite 2)

Le Fogo au Cap-Vert est un volcan majestueux. Son sommet (le « Pico ») culmine à 2829 mètres. Il se dresse plus de 1000 mètres au-dessus du plancher de la caldeira.
À son sommet, s’ouvre un vaste cratère, de 500 mètres de diamètre et de 150 mètres de profondeur. Son fond est tapissé de dépôts de soufre jaune et d’alun blanc.
Ce cratère fut en activité quasi permanente depuis l’arrivée des navigateurs portugais (en l’an 1500 environ) jusque vers 1760. Ensuite, les éruptions se firent à partir de cratères latéraux.

Bardintzeff.Cap_Vert.SAM_1478
Le cratère sommital du Fogo au Cap-Vert (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Images de volcan : le Fogo, Cap-Vert (suite)

Lors de l’éruption de novembre 2014 – février 2015 du Fogo au Cap-Vert, les gaz, abondants et riches en soufre, se sont condensés et ont laissé des dépôts autour du cratère.

Bardintzeff.Cap_Vert.SAM_1321

Dépôts de soufre jaune, d’alun blanc (et de réalgar rouge ?) au Fogo, Cap-Vert, lors de la récente éruption (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Image de volcan : le Fogo, Cap-Vert

Le Fogo au Cap-Vert a été le siège d’une éruption spectaculaire, qui, du 23 novembre 2014 au 8 février 2015, a déversé des flots de lave, recouvrant deux villages et laissant 1400 personnes sans abris (voir mon blog des 20/12/2014, 22/1, 7/2, 17/2, 21/2, 26/2, 27/2, 1/3, 20/3 et 28/3/2015).

Bardintzeff.Cap_Vert.SAM_1377

L’alignement de cratères du « petit Fogo » le 21 avril 2015 (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture