Archives pour l'étiquette lac de cratère

Au bord du cratère du Santa Ana, Salvador

Retour sur notre voyage volcanologique au Salvador, organisé par « 80 Jours Voyages » (guide : Sylvain Chermette, conseiller scientifique : Jacques-Marie Bardintzeff) (voir mon blog du 1/1/2019 et jours suivants). Quelle récompense au sommet du volcan Santa Ana !

Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, au sommet du Santa Ana, au bord du cratère renfermant un lac d’acide (© Sylvain Chermette).

Continuer la lecture

Volcan Santa Ana, Salvador

De nombreux volcans étonnants au programme de notre voyage géologique au Salvador en octobre-novembre 2018 (voir mon blog des 7/4/2018 et 1/1/2019).

Commençons par le Santa Ana. Localement appelé Ilamatepec, c’est le plus haut volcan du pays (2381 mètres d’altitude mais le point culminant, El Pital, à 2730 mètres, se situe sur une chaîne de montagnes, à la frontière avec le Honduras). Il s’agit d’un strato-volcan andésitique régulièrement actif (dernière éruption en 2005 mais suivie de coulées boueuses – lahars – importantes en 2006 et 2007).

Un joli lac acide vert jade dans le cratère sommital du Santa Ana (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Images de volcan : le Kelimutu

Le Kelimutu (1640 m) est un volcan situé dans l’île de Flores en Indonésie. Il est unique car il contient trois lacs de cratère, d’environ 400 m, de couleurs variées et variables, à températures modérées (20-30°C) :

* un lac vert émeraude à vert jade (le lac des jeunes garçons et jeunes filles) ;

Bardintzeff.IND.087.Kelimutu

Le lac vert jade du Kelimutu (430 x 300 m) ; on aperçoit le lac rouge à l’arrière-plan (© J.M. Bardintzeff).

* un lac rouge brique mais parfois vert sombre (lac bénéfique ou maléfique ? ensorcelé selon les légendes) juste à côté ;

Bardintzeff.IND.073.Kelimutu

Le lac rouge et le lac vert du Kelimutu (© J.M. Bardintzeff).

* un lac bleu-noir ou rouge sombre (le lac des anciens, des sages), un peu à l’écart des deux autres.

Bardintzeff.IND.083.Kelimutu

Le lac noir du Kelimutu (© J.M. Bardintzeff).

Les couleurs sont dues aux fumerolles sous-lacustres.