Archives pour l'étiquette Nouvelle-Zélande

Inferno Crater, Nouvelle-Zélande

Dans la zone thermale de Waimangu en Nouvelle-Zélande (voir mon blog du 25/9/2020), Inferno Crater abrite un lac d’un beau bleu turquoise.

Inferno Crater, dans la zone thermale de Waimangu en Nouvelle-Zélande, renferme un lac de cratère bleu turquoise (© J.M. Bardintzeff).

La rive d’Inferno Crater en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Mud pool, Nouvelle-Zélande

Une impressionnante mare de boue (« mud pool ») dans une zone thermale, non loin de Waiotapu en Nouvelle-Zélande.

Éclatement d’une bulle à la surface d’une mare de boue (« mud pool ») en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Une bulle déchiquetée à la surface d’une mare de boue (« mud pool ») en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

La Porte de l’Enfer en Nouvelle-Zélande

Franchir « Hell’s Gate », la « Porte de l’Enfer », en Nouvelle-Zélande, n’est pas anodin !

L’effrayant gardien de « Hell’s Gate », la « Porte de l’Enfer », en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

La zone thermale de « Hell’s Gate », la « Porte de l’Enfer », en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Le geyser Lady Knox en Nouvelle-Zélande

Lady Knox est un célèbre geyser dans la zone thermale de Waiotapu en Nouvelle-Zélande. Naturellement, il jaillit tous les 2 ou 3 jours. Mais son explosion est artificiellement déclenchée chaque jour à 10h15 pour la grande joie des spectateurs. 300 grammes de « savon » (en fait du Neodol, un alcool tensioactif biodégradable qui modifie les propriétés de l’eau chaude) sont jetés dans le geyser, qui envoie alors une gerbe de 20 m de haut !

La majestueuse gerbe d’eau liquide et vapeur du geyser Lady Knox en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

La fissure éruptive du Tarawera en Nouvelle-Zélande

La fissure éruptive du Tarawera dans le massif volcanique Okataina en Nouvelle-Zélande, longue de 17 km, présente un alignement de dômes et de cratères. Elle a été le siège d’une éruption basaltique explosive majeure les 10-11 juin 1886, suivi d’un prolongement d’activité jusqu’au mois août.

L’impressionnante fissure éruptive du Tarawera dans le massif volcanique Okataina en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture