Éruption du Cotopaxi en Équateur

Le volcan Cotopaxi culmine à 5 897m en Équateur.
Sa dernière éruption (modeste, indice d’explosivité volcanique = VEI = 2 sur une échelle de 8) remonte à 1940 (1942?) et sa dernière éruption importante (VEI = 4) remonte à 1877.

Quito, la capitale du pays (2 millions d’habitants) est situé à une cinquantaine de km au Nord-Ouest du volcan et la ville de Latacunga (170 000 hts) est située à 30 km au Sud-Ouest.

Le volcan vient de se réveiller le 14 août. Son éruption pourrait devenir très dangereuse. C’est pourquoi le Gouvernement a signé un décret déclarant l’état d’exception.

3 types éruptifs sont à envisager :

1. Des projections de cendres. Certaines sont montées verticalement, jusqu’à 5 voire 8 km de haut. Emportées par les vents dominants, elles retombent sur des zones habitées, causant des gênes respiratoires à la population. 400 personnes ont déjà été évacuées (à Mulalo, Lasso) en zone sud du volcan. Des masques à poussières sont distribués. Pour l’instant, il s’agirait de cendres d’origine phréatique (explosion causée par la vaporisation brusque de poches d’eau). L’aéroport de Latacunga a été fermé.

2. Des écoulements pyroclastiques, nuages brûlant dirigés horizontalement, à grande vitesse. Certains se seraient déjà produits (?) témoignant de l’arrivée du magma en surface (phase magmatique?).

3. Des coulées boueuses (ou lahars) redoutables pourraient se déclencher par fonte de neiges et glaces sommitales. Elles pourraient parcourir 100 km, comme en 1877.

Écouter sur RMC l’interview par Saliou Diouf, lors de la Matinale de Jean-Jacques Bourdin (à partir de 33 mn 05 s jusqu’à 34 mn 05 s) http://podcast.rmc.fr/channel30/20150817_bourdin_2.mp3

voir le rapport de l’IG-EPN (Instituto Geofisico)
http://www.igepn.edu.ec/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *