Joya de Ceren, la Pompéi du Salvador

Non loin de la capitale San Salvador, le site archéologique Joya de Ceren, révèle des habitats (des fermes préhispaniques) recouverts de téphras (= roches pyroclastiques, les cendres par exemple) vers l’an 600, d’où le surnom de « Pompéi d’Amérique centrale ». Ce site a été classé à l’UNESCO en 1993.

Les fouilles archéologiques de Joya de Ceren au Salvador : on remarque les nombreuses couches de téphras (© J.M. Bardintzeff).

Les téphras proviennent du volcan El Playón, un cône latéral situé sur le flanc nord-ouest du grand volcan San Salvador.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *