Archives pour l'étiquette Université Paris-Sud Orsay

Reflet en forêt de Fontainebleau

Comme chaque année, en avril (voir mon blog des 30/4/2017 et 12/4/2018) nous accompagnons nos étudiants du Master M2 MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation, « prépa Capes ») de l’Université Paris-Sud Orsay, en forêt de Fontainebleau, dans le cadre d’une JNT (Journée Naturaliste de Terrain).

La mare de Franchard est un superbe arrêt, incontournable, pour une observation biologique et géologique.

Reflet dans la mare de Franchard, le 17 avril 2019, en forêt de Fontainebleau (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Turkménistan : le film !

Un voyage géologique s’est effectué au Turkménistan avec « 80 Jours Voyages », du 21 avril au 1 mai 2018, accompagné par Sylvain Chermette, guide, et Jacques-Marie Bardintzeff, conseiller scientifique (voir mon blog des 6/11/2017, 31/5/2018 et nombreux articles en juin et juillet 2018).

Tout au long du voyage, Sylvain m’a interviewé et filmé. Ces séquences ont été montées par Futura-Sciences pour un court métrage de 11 mn 17 s, intitulé « Voyage au Turkménistan à la découverte de ses trésors géologiques ».

« Dans ce voyage dans un pays méconnu à la géologie particulière, notre guide est à son aise : c’est Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, chroniqueur à Futura et homme de terrain. Le Turkménistan offre de magnifiques paysages à qui sait les lire. »

Pour visionner :

https://www.futura-sciences.com/planete/videos/voyage-turkmenistan-decouverte-tresors-geologiques-5730/

Une séquence du film : Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, devant la Porte de l’enfer à Darwaza, Turkménistan. Sur mon sweat, un clin d’œil au Master MEEF (Métier de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation), qui prépare au CAPES de SVT (Sciences de la vie et de la Terre) de l’Université Paris-Sud Orsay ! (© Sylvain Chermette).

Continuer la lecture

Krakatoa et tsunami

L’Anak Krakatoa (« le fils du Krakatoa ») (ou Krakatau), île-volcan dans le détroit de la Sonde en Indonésie, en éruption depuis plusieurs semaines / mois, a connu un regain d’activité : une colonne éruptive haute de 16,8 km le 22 décembre à 21h03 locale. L’explosion « de trop » a déstabilisé un flanc du volcan, entraînant un glissement de terrain aérien puis sous-marin (et un petit séisme associé ?), ce qui a créé un déplacement important de masses d‘eau, appelé tsunami, dans la soirée du 22 décembre. Celui-ci se trouva associé à un fort coefficient de marée du à la pleine lune et donc amplifié. Cette catastrophe résulte d’une conjonction de nombreux facteurs.

Une vague de 2 mètres de haut (charriant troncs d’arbre, etc.) est arrivée en 24 mn et a déferlé sur les côtes voisines (à une distance de 30 à 50 km) de Java et Sumatra. Ce tsunami « local » n’a pas traversé l’ensemble de l’océan Indien.

On déplore, pour l’instant, 429 morts, 154 disparus, 1485 blessés. Plus de 16800 personnes ont été déplacées dans diverses régions et plus de 5000 personnes ont été évacuées.

Très triste pour ce pays que j’aime.

Pour visionner le reportage de Valentin Depret, Yannis Matisse, Éric Nappi, diffusé le 23/12/2018 sur TF1, dans le journal télévisé du week-end, 20h, présenté par Anne-Claire Coudray :

https://www.lci.fr/international/tsunamis-pourquoi-l-indonesie-est-elle-si-souvent-touchee-2108361.html

Interview de Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, professeur à l’Université Paris-Sud Orsay.

Continuer la lecture

La mare de Franchard

Chaque année (le 10 avril pour 2018), nous emmenons nos étudiants du Master M2 MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation) de l’Université Paris-Sud Orsay, futurs professeurs de SVT (Sciences de la vie et de la Terre), en forêt de Fontainebleau, dans le cadre d’une JNT (Journée Naturaliste de Terrain).

Il s’agit d’observer et d’étudier cet écosystème original, où des espèces animales et végétales se développent sur la formation géologique des grès et sables de Fontainebleau.

La mare de Franchard dans la forêt de Fontainebleau et des blocs de grès au premier plan (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

40 ans de volcanologie à Orsay !

Le 1er octobre 1977, j’étais recruté comme Assistant-agrégé à l’Université Paris-Sud Orsay, au Laboratoire de pétrographie-volcanologie dirigé par le Pr. Robert Brousse.

Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, à côté de son « patron » et « père géologique », Robert Brousse, pétrographe, en mai 1978, à La Bourboule, ville natale de ce dernier, devant le fameux « miroir de faille » en bordure de la caldeira du Mont-Dore (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Journée scientifique GEOPS

La journée scientifique du laboratoire GEOPS (= GEOlogie Paris Sud) de l’Université Paris-Sud s’est tenue jeudi 6 juillet 2017 à l’Uranoscope de Gretz-Armainvilliers (77220).

La coupole de l’Uranoscope (© J.M. Bardintzeff).

Plusieurs communications scientifiques ont été présentées dans différents domaines de la géologie (voir le programme infra).

Sylvain Bouley et Antoine Séjourné ont fait voler deux drones „en formation“ : un „Phantom 4“ quadricopter et un „eBee“ en forme d’aile, capable d‘établir un MNT (Modèle Numérique de Terrain, avec une résolution de 2-3 cm) de 1 km2 en 45 mn d’autonomie !

Sylvain Bouley et son „Phantom 4“ et Antoine Séjourné et son „eBee“ (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

La microsonde électronique

Lundi 6 mars 2017, c’était jour de microsonde ! Un passage obligé pour tous pétrographes et minéralogistes.

Voici ce que j’écris dans mon livre « Volcanologue. De la passion à la vocation » (Éd. Vuibert) à propos de la microsonde électronique :

« Cet appareil, inventé pour la métallurgie, à Orsay, par le Français Raimond Castaing, au cours des années cinquante, est maintenant utilisé mondialement et notamment en géologie. [II envoie un faisceau d’électrons sur un échantillon poli dont un volume de quelques micromètres cubes est irradié, cette destruction s’accompagnant de l’émission d’un rayonnement X, analysé au moyen de cinq spectromètres]. On peut ainsi mesurer les teneurs respectives en magnésium et fer d’une olivine, de son cœur à sa périphérie. Ensuite, par calcul, on pourra connaître la température du magma, probablement supérieure à 1 100 °C, au moment de la cristallisation de ce beau minéral vert. »

Raimond Castaing (1921-1998), Académicien, était chercheur à l’Université Paris-Sud Orsay, celle où j’enseigne actuellement, et j’ai eu le privilège de rencontrer cet homme simple et génial.

Jacques-Marie Bardintzeff analyse des minéraux avec la microsonde électronique SX Five („Five“ car il s’agit d’une microsonde de cinquième génération) à Camparis, Université Pierre et Marie Curie, Paris VI (© P. Wotchoko).

Continuer la lecture

L’école des volcans

Un stage de terrain s’est déroulé du 17 au 24 septembre 2016, entre Alpes et Auvergne, regroupant 43 étudiants et 5 enseignants. Il s’agissait d’un projet scientifique et pédagogique commun entre les Universités de Cergy-Pontoise et de Paris-Sud Orsay, dans le cadre de la préparation au concours du Capes des Sciences de la vie et de la Terre.

Marie-Christine Magnaud a relaté l’événement „La Bourboule, Une semaine à l’école des volcans“ dans le quotidien régional La Montagne.

bardintzeff-a_2016-09-28-la_montagne

La Montagne, 28 septembre 2016 (édition Issoire), p. 21.

Continuer la lecture