Archives pour l'étiquette Turkménistan

Bonne année 2019

Une bonne année 2019, volcanique bien sûr, à tous.

Je vous souhaite santé et bonheur, des joies, des découvertes, « l’envie d’avoir envie »….

Toutes mes grandes amitiés. Jacques-Marie Bardintzeff

Darwaza, la « Porte de l’Enfer », dans le désert du Karakum au Turkménistan : un brasier brûle depuis 48 ans dans un « cratère » de 70 mètres de diamètre et 30 mètres de profondeur ! (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Interview au Turkménistan

Lors de nos expéditions avec 80 Jours Voyages (guide : Sylvain Chermette, conseiller scientifique et pédagogique : Jacques-Marie Bardintzeff), Sylvain m’interviewe sur les différents sites d’intérêt géologique.

Sylvain Chermette, guide, interviewe Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, dans les dunes près de la presqu’île de Cheleken, Turkménistan, 26 avril 2018 (© Aurélia Minard).

Continuer la lecture

Professeur Pahoehoe

« Professeur Pahoehoe », c’est le surnom que m’ont donné affectueusement mes étudiants ! Ce nom est même brodé dans le dos de mon sweat-shirt. « Pahoehoe » désigne un type de coulée de lave très fluide à Hawaii.

Discussion géologique passionnée au Turkménistan avec « 80 Jours Voyages » (guide : Sylvain Chermette, conseiller scientifique et pédagogique : Jacques-Marie Bardintzeff, voir mon blog du 6/11/2017) (© Danielle Roze).

Professeur Pahoehoe (© Danielle Roze).

Continuer la lecture

Lagune de Kara-Bogaz

Dans la partie nord du Turkménistan, se développe la lagune de Kara-Bogaz (Kara-Bogaz-Gol, ce qui signifie en turkmène le « lac de la gorge noire »), la plus grande du monde. Elle mesure environ 150 x 100 km, soit une surface de 18400 km2, pour une profondeur très faible, comprise généralement entre 4 et 7 m. Elle est caractérisée par sa salinité exceptionnelle (35 % = 350 ‰, soit 350 grammes par litre !), 10 fois supérieure à celle de l’eau de mer (3,5 %= 35 ‰). Le sel y est d’ailleurs exploité industriellement. Elle communique, sur une longueur de seulement 200 mètres, avec la mer Caspienne. Celle-ci est paradoxalement relativement peu salée (12 ‰) car alimentée en eau douce par la Volga.

Le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff, au bord de la lagune de Kara-Bogaz, Turkménistan (© J.M. Bardintzeff, merci à Sylvain Chermette).

Dépôts de sels au bord de la lagune de Kara-Bogaz, Turkménistan (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Yangisuw, Turkménistan

Au Nord-Est des villes de Balkanabat et de Turkmenbashi au Turkménistan, en direction de la lagune de Kara-Bogaz, non loin de la mer Caspienne, se développe l’étrange réseau de canyons Yangisuw, une partie de l’ensemble de Yangykala qui mesure au total une centaine de kilomètres ! Des dépôts sédimentaires (argiles, calcaires, marnes) ciselés par l’érosion révèlent leurs strates blanches ou roses. « Yangy » signifie « écho », « kala » « forteresse » et « suw « eau ».

Canyon de Yangisuw, Turkménistan (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture