Archives pour l'étiquette calcaire

La dalle à ammonites de Digne-les-Bains

À Digne-les-Bains (04000) dans les Alpes-de-Haute-Provence, une spectaculaire dalle rocheuse de 350 m2, expose plus de 1500 fossiles d’ammonites, certaines de grande taille (jusqu’à 70 cm). Cette roche calcaire est datée du Sinémurien (de 199 à 191 millions d’années), durant la période Jurassique de l’ère Secondaire.

Jacques-Marie Bardintzeff, géologue, admiratif devant la dalle à ammonites de Digne-les-Bains (photo prise le 11/5/2006, © J.M. Bardintzeff, merci à Myette Guiomar).

Continuer la lecture

La Tuffière du Dard, Jura

Sur la commune de Baume-les-Messieurs (39210) dans le Jura, au fond de la « reculée », la cascade de la rivière Dard a construit une « tuffière », important dépôt de calcaire précipité, appelé « tuf » et aussi « travertin ».

La Tuffière du Dard, à Baume-les-Messieurs, dans le Jura (© J.M. Bardintzeff).

La rivière Dard a déposé du calcaire (tuf) en “marches d’escalier”, retenant de petits lacs étagés appelés « gours » (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Pancake Rocks, Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande, île du Sud, côte ouest, entre Greymouth (au sud) et Charleston (au nord), près de Punakaiki, les étonnantes « Pancake Rocks ».

Il s’agit d’un empilement de fines couches de roches (des strates) sur des dizaines de mètres de hauteur : un plateau géant de crêpes géologiques !

L’ensemble forme un « karst », un massif calcaire, érodé par le vent, la pluie, la mer, et perforé de galeries.

Les “Pancake Rocks”, finement stratifiées, en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Les “Pancake Rocks”, un massif calcaire, en Nouvelle-Zélande (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Argiles et calcaires à Bokty, Kazakhstan

Érosion différentielle à Bokty dans le sud-ouest du Kazakhstan : les couches de calcaires, dures, résistent bien à l’érosion et constituent des reliefs (buttes témoins, voir aussi mon blog des 14, 16 et 20/12/2019) alors que les argiles, tendres et molles, sont ravinées.

Jacques-Marie Bardintzeff, géologue et volcanologue, à Bokty, Kazakhstan : au premier plan, des argiles tendres et, en arrière-plan, une butte témoin couronnée par une couche de calcaire dur (© J.M. Bardintzeff, merci à Sylvain Chermette).

Continuer la lecture

Silex à Bozzhyra, Kazakhstan

À Bozzhyra au Kazakhstan (voir mon blog du 14/12/2019 et du 3/1/2020), on découvre un niveau riche en blocs sombres sur la craie blanche : il s’agit de masses de silex, d’une taille pouvant dépasser 10 centimètres, souvent arrondies en rognons qui ont parfois éclaté en formes anguleuses (voir aussi mon blog du 14/12/2016).

Jacques-Marie Bardintzeff, géologue et volcanologue, présente un rognon de silex, à Bozzhyra, Kazakhstan (© J.M. Bardintzeff, merci à Sylvain Chermette).

Continuer la lecture

Cheminées de fées à Airakty, Kazakhstan

Paysage grandiose à Airakty au Kazakhstan (voir aussi mon blog du 17/12/2019). Les couches de roches, alternativement dures (calcaires) et tendres (argiles), sont sculptées en colonnes appelées « cheminées de fées ».

Jacques-Marie Bardintzeff, géologue et volcanologue, à Airakty au Kazakhstan. À l’arrière-plan, des cheminées de fées de grandes tailles. Au premier plan, une « mini » cheminée de fée en argiles, de 2 mètres de haut, fragile et condamnée à disparaître bientôt (© J.M. Bardintzeff, merci à Annie Buard).

Continuer la lecture

Sherkala, Kazakhstan

Voyage géologique au Kazakhstan. Nous étions à Torysh (voir mon post du 16/11/2019). Nous sommes toujours dans la plaine Caspienne, autour de la mer du même nom. On parle aussi de dépression Caspienne car l’altitude y est souvent négative (la mer Caspienne elle-même est à l’altitude -28 m). C’est la région de Mangystau, dans le sud-ouest du pays.

Nous découvrons le légendaire mont Sherkala, qui ressemble un peu à une yourte géante !

Le mont Sherkala au Kazakhstan (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture