L’éruption islandaise continue !

L’éruption qui a débuté fin août 2014 à Holuhraun en Islande continue fin janvier 2015, après 5 mois d’activité. La fissure éruptive, longue de plusieurs centaines de mètres, continue à vomir de la lave, qui recouvre maintenant 85 km2, sous plus d’une dizaine de mètres d’épaisseur, soit un volume total de 1,1 km3. Le débit moyen des coulées est de 50-70 m3/s.

Entre 50 et 70 séismes sont enregistrés chaque jour, sous le volcan voisin Bardarbunga (magnitudes dépassant parfois 5) et sous le dyke d’alimentation (magnitudes inférieures à 2 le plus souvent). Il s’agit de la plus grande éruption lavique mondiale depuis celle du Laki, également en Islande, qui dura 9 mois, de juin 1783 à février 1784.

Continuer la lecture

Il y a 10 ans, la catastrophe du tsunami dans l’océan Indien

Le 26 décembre 2004, un séisme majeur (magnitude 9,2), secoue les fonds sous-marins, à 180 km au large de Sumatra en Indonésie. Une faille se déplace latéralement de 10-15 m sur une longueur de 1300 km.
Ce tremblement de terre déclenche un gigantesque tsunami.
Des vagues atteignent Sumatra (région de Banda Aceh) en 15 mn, où elles mesurent 10 m de haut, localement 35 m ; elles pénètrent de 3 km dans le pays.
Puis, elles se propagent dans l’ensemble de l’océan Indien : la Thaïlande atteint en 1 h, la Birmanie, le Sri Lanka, l’Inde en 2 h, les côtes des Somalies en Afrique (à 4600 km) en 6 h.
15 pays sont touchés.
On déplore au moins 220 000 victimes.

Le point 10 après, sur Europe1 :
www.europe1.fr/mediacenter/emissions/europe-1-vous-repond/videos/10-ans-apres-qu-a-t-on-retenu-du-tsunami-2327999

Actualité volcanologique mondiale

Les volcans du monde sont toujours très actifs en cette fin d’année 2014.

Bardintzeff.SAM_8696

Intense activité éruptive à Holuhraun en Islande, photo du 11/9/2014 (© J.M. Bardintzeff)

À Holuhraun en Islande, l’éruption fissurale, qui a débuté le 31 août, se poursuit depuis plus de 3 mois. Ce serait la plus importante éruption lavique mondiale depuis celle du Laki, également situé en Islande, en 1783… il y a plus de 230 ans.

Continuer la lecture

Marcher sur un fond océanique à Oman

Oman est un haut lieu de la géologie car il est possible de marcher « à pieds secs » (ou presque !) sur un fond océanique… vieux d’environ 100 millions d’années.

En effet, la « Nappe de Semail », longue de 500 km et large de 50 à 100 km, est un fragment de lithosphère océanique transportée (on dit « obductée ») sur le continent lors du rapprochement de l’Iran et de l’Arabie au Crétacé supérieur.

Dans le Wadi (oued) Jizi, on trouve des roches vraiment étonnantes…

Bardintzeff.Oman.9035

Laves basaltiques en « oreillers » (« pillow lavas ») dans le Wadi Jizi, témoin d’une ancienne croûte océanique, appelée « ophiolite » (© J.M. Bardintzeff).

Bardintzeff.Oman.8981

J.M. Bardintzeff observe des basaltes en « oreillers » (« pillow lavas ») dans le Wadi Jizi (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Les volcans de boue de Berca en Roumanie

Des « volcans » bien étonnants

Ils n’ont de volcan que le nom ! Car les volcans de boue ne résultent nullement d’un processus magmatique : ils tiennent leur nom de leur activité « explosive » et aussi de leur forme de cône miniature. Un millier sont connus dans le monde, en général associés à des gisements (exploités ou non) d’hydrocarbures.

En Italie, on en connaît dans la région de Modène dans les Apennins et en Sicile (les « Maccalube di Aragona »). Le 27 septembre dernier, une explosion particulièrement violente des Maccalube a créé une instabilité qui a englouti deux enfants.

Les « volcans » de Berca en Roumanie

Il s’agit du deuxième site le plus important d’Europe, après celui de Gobustan en Azerbaïdjan. Il est situé à Berca en Roumanie, à une centaine de km au nord de Bucarest et à 15 km au nord-ouest de Buzău, en bordure des Carpates orientales, à environ 300 m d’altitude. Il a été décrit dès 1867 par un français, Henri Cognand.

Nous l’avons visité du 8 au 11 novembre 2014 au sein d’une équipe de 9 personnes de « 80 jours voyages » (guide : Sylvain Chermette, conseiller scientifique : Jacques-Marie Bardintzeff).

Bardintzeff.Rou9852.signe

Un cône de boue miniature (2 m de haut) à Pâclele Mari en Roumanie (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Enseigner le volcanisme

Le volcanisme occupe une place importante dans les programmes des Sciences de la vie et de la Terre des collèges (classe de 4e) et lycées (1ère, Terminale). Nous avons des volcans en France métropolitaine (Auvergne) et aussi Outre-Mer (Antilles, Réunion) d’un grand intérêt scientifique et pédagogique.

Voir la Une de l’Expresso du café pédagogique du 7/10/2014

 

Éruption en Islande (suite)

L’éruption fissurale se poursuit depuis plus d’un mois en Islande. 46 km2 sont maintenant recouverts de lave.

La sismicité baisse au niveau de la fissure éruptive mais demeure élevée sous le volcan sous-glaciaire Bardarbunga (un séisme de magniture 5.0, à une profondeur de 7.9 km, enregistré le 3/10 à 12h42, par le Nordic Volcanological Center. Au total 185 séismes au cours des dernières 48 h).

La pollution est significative selon le sens des vents (35 000 tonnes de dioxyde de soufre émis quotidiennement !).

L’état d’alerte pour l’aviation reste au orange.

Bardintzeff.SDC16103

Activité intense dans la fissure éruptive (© J.M. Bardintzeff)

Bardintzeff.SDC15967

Fontaines de lave atteignant 60 m de hauteur (© J.M. Bardintzeff)

Nouvelles volcanologiques du jour

Aujourd’hui dans le Dauphiné Libéré, article d’Olivier Pentier

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/09/29/jacques-marie-bardintzeff-volcanologue-passionne-et-grenoblois

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/09/30/l-equipe-en-islande

 

Invité aujourd’hui mardi à 14h par Mathieu Vidard sur France Inter à « La Tête au carré » avec Guy de Saint-Cyr

www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-chasseur-de-lave

Éruption spectaculaire en Islande

Une importante activité sismique s’est manifestée sous le volcan Bardarbunga en Islande à partir du 16 août 2014, Ce gros volcan se situe sous le glacier Dyngjujökull, dans la partie nord du glacier Vatnajökull. En moyenne, près d’un millier de séismes étaient enregistrés chaque jour par le Nordic Volcanological Institute, la grande majorité de faible magnitude (2 à 3) mais certains atteignant la magnitude 5.5. Puis les séismes, répartis sur une longueur de 40 km, semblaient traduire des mouvements de magma en profondeur le long d’un dyke mais l’éruption tardait à venir…

Une petite éruption fissurale s’est déclenchée le 29 août,à 5 km au nord du glacier Dyngjujökull. Elle n’a duré que quelques heures. Des coulées de lave ont été émises le long d’une fissure de quelques centaines de mètres de longueur.

Une nouvelle éruption, de bien plus grande ampleur, démarre le 31 août dans la même région, à Holuhraun. Une fissure longue de 1500 m émet un véritable rideau de lave, de 50 à 100 m de hauteur. Des coulées de lave s’en échappent. La plus importante parcourt une quinzaine de km jusqu’au lit de la rivière Jökulsá á Fjöllum.

Bardintzeff.SDC15993.JMB

La fissure éruptive vue du sud (© J.M. Bardintzeff)

Continuer la lecture

Les volcans ? Passionnément ! Les volcans ne sont pas toujours méchants, ils sont aussi les témoins de la Terre active !