Dernières nouvelles de l’univers

L’actualité scientifique est foisonnante. A l’occasion je commenterai mes sujets favoris,  parlerai de mes enthousiasmes, mais aussi de mes agacements face au sensationnalisme factice de  certains communiqués délivrés par les agences de presse.

3 réflexions sur “ Dernières nouvelles de l’univers ”

  1. Bonjour Mr Luminet,
    Merci de vos partages par le biais de ce blog, je suis d’accord au sujet de votre agacement face au sensationnalisme factice de certains communiqués de presse ….

  2. Bonjour Professeur,

    Si le boson de Higgs est à l’origine de la masse de la plupart des particules élémentaires, qu’est-ce qui explique l’ontologie de ces mêmes particules dont le statut est de « réagir » toujours de la même façon, c’est-à-dire de manière différenciée (électrons, etc.) ?

    Bien à vous,

    Serge Duval
    sergepgduval@hotmail.fr

    1. C’est une très bonne question. Tout d’abord il faut préciser que ce n’est pas le boson de Higgs-Englert qui confère une masse aux particules, mais le champ de Higgs (dont le boson n’est qu’une manifestation parmi d’autres). On peut imaginer que les bosons et les fermions avancent à travers l’espace rempli du champ de Higgs comme s’ils se mouvaient dans un milieu résistif, une sorte de mélasse, et leur « freinage » équivaut à acquérir une inertie, donc une masse effective . Quant à savoir pourquoi chaque particule acquiert une masse différente, pourquoi la force d’affinité de chacune avec le champ de Higgs est différente d’une particule à l’autre, et donc pourquoi y a-t-il une telle hiérarchie des masses, aujourd’hui on ne connaît pas les réponses à ces questions, et la théorie du boson de Higgs ne permet pas d’y répondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *